RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Se prémunir contre les éditeurs prédateurs | Outil

14 avril 2022 Universitaire

Le Groupe de travail sur les éditeurs prédateurs du réseau de l’Université du Québec propose une page Web pour sensibiliser le corps professoral et les étudiant·es des cycles supérieurs aux enjeux entourant les éditeurs prédateurs.

Cette page donne accès à plusieurs outils pour démystifier ce que sont les éditeurs prédateurs et les apprendre à les reconnaître.

La première section présente des outils portant plus précisément sur les revues prédatrices :

  • Une capsule vidéo offrant des conseils pour les enseignant·es et les étudiant·es des cycles supérieurs;
  • Une grille d’évaluation des revues, aidant à reconnaître une revue prédatrice ou un éditeur prédateur;
  • Du matériel promotionnel (affiche, signature de courriel) invitant à la vigilance envers les éditeurs.
Groupe de travail sur les éditeurs prédateurs (Réseau de l’Université du Québec)

La capsule vidéo explique en quoi les éditeurs prédateurs profitent du modèle du libre-accès de l’édition scientifique pour exiger un paiement des auteurs en échange de services éditoriaux et de révision par les pairs présumés. Elle présente aussi quelques conséquences de la publication d’articles dans ces revues pour les chercheur·es et les étudiant·es, notamment en ce qui a trait à leur réputation.

Les congrès prédateurs sont également abordés par le biais d’une affiche ainsi qu’une liste de critères à vérifier afin d’être en mesure de reconnaître un congrès prédateur.

Consulter la page Web Éditeurs prédateurs.

Référence

Groupe de travail sur les éditeurs prédateurs. (s.d.) Éditeurs prédateurs. Promotion du développement des compétences informationnelles. Réseau de l’Université du Québec.

Mots-clés:

© 2022 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés