RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Transition des études supérieures au marché du travail | Publication

4 décembre 2019 Universitaire

L’Université de Montréal vient de lancer un guide pour faciliter l’intégration professionnelle des étudiants des 2e et 3e cycles.

Le document, intitulé Référentiel des compétences transversales favorisant l’intégration professionnelle des étudiants aux cycles supérieurs et produit par le vice-rectorat adjoint aux études supérieures, est un référentiel qui « répertorie les compétences favorables à l’employabilité des candidats détenant un diplôme d’études supérieures dans les domaines scientifiques, académiques et non académiques, en cohérence avec les besoins en milieu d’emploi » (p.3).

Le guide se divise en deux parties. La première présente la raison d’être du projet, l’objectif poursuivi, le public-cible du référentiel, le cadre conceptuel et le processus d’élaboration de la démarche.

La seconde partie du document détaille les huit compétences retenues pour leur impact favorable à l’intégration professionnelle, avec des exemples concrets pour chacune d’elle.

Schéma des compétences

Les huit compétences identifiées sont les suivantes :

  • Communication
  • Collaboration
  • Gestion
  • Leadership
  • Littératie numérique, médiatique et informationnelle
  • Intégrité et conduite responsable
  • Autonomie professionnelle
  • Créativité et innovation

L’explication de chacune de ces compétences est suivie d’une grille qui détaille ses composantes en lien avec les attitudes personnelles et relationnelles (savoir-être) et celles qui lui sont spécifiques. S’ajoutent à cela les capacités (savoir-agir) associées aux composantes et des exemples de manifestation de la compétence.

Voici un exemple de la compétence « Communication » :

Composante spécifique Capacité de/d’ Exemples de manifestations de la compétence
Communication écrite -Appliquer les règles et les comportements qui caractérisent la communication écrite dans le cadre d’un travail de groupe -Adapter ses communications écrites aux formats et niveaux de formalité propres à la culture d’entreprise
-Adapter ses communications écrites au langage et codes de sa communauté de pratique (incluant les règles de grammaire)
  -Écrire dans un contexte professionnel -Rédiger un rapport ou autres types de documents
-Faire un compte rendu de réunion
-Rédiger des lettres de recommandation ou de collaboration
  -Écrire dans un contexte universitaire -Rédiger une thèse ou un mémoire
-Rédiger un article pour une revue de recherche
Rédiger des demandes de bourse et de financement
  -Écrire pour un public non scientifique -Rédiger un article de vulgarisation

Enfin, la dernière partie du document présente des référentiels de compétences et des plateformes conçus à des fins de formation, d’autoévaluation, de développement de carrière individuelle et/ou professionnelle au Canada, au Québec et dans d’autres pays.

Ces guides peuvent constituer des pistes de référence pour cerner la problématique de l’intégration professionnelle académique, mais aussi hors académique des étudiants aux cycles supérieurs.

Source : Université de Montréal (2019). Référentiel des compétences transversales favorisant l’intégration professionnelle des étudiants aux cycles supérieurs. Vice-rectorat adjoint aux études supérieures et postdoctorales.

Mots-clés: -

© 2020 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés