RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Rendez-vous de la réussite 2020 | Événement webdiffusé

19 octobre 2020 Collégial et universitaire
event Date: 30 octobre 2020

Enseigner au postsecondaire nécessite parfois de sortir de sa classe, en présence ou virtuelle, pour développer des partenariats avec d’autres acteurs: collègues, établissements d’enseignement et organismes communautaires et municipaux. 

Ces partenariats permettent de favoriser la réussite en facilitant les transitions au postsecondaire de la population étudiante.  

Dans ce Rendez-vous de la réussite 2020, découvrez des projets porteurs à travers lesquels de riches partenariats pour les établissements d’enseignement ont été établis avec l’objectif de faciliter les transitions en enseignement supérieur. 

Le Rendez-vous de la réussite est organisé par le Carrefour de la réussite au collégial et le CAPRES en collaboration avec ÉCOBES. L’événement a lieu dans le cadre des webinaires de l’AQPC.

Communications

  • Définir le concept de TRANSITION : l’importance d’intégrer les points de vue système et étudiant | Simon Larose 
  • Le projet « EN TRANSIT » | Pascal Lévesque
  • Les services psychosociaux et leurs collaborations (in)fructueuses pour une prise en charge optimale de la santé mentale des étudiants collégiaux | Benjamin Gallais
  • Un maillage nécessaire : Quand le communautaire et le collégial se rencontrent | Manon Boily

Conférenciers invités

Simon Larose est professeur titulaire à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université Laval et membre du Groupe de recherche sur l’inadaptation psychosociale chez l’enfant et l’adolescent (GRIP). Au cours des 20 dernières années, il a réalisé de nombreuses recherches auprès de jeunes du secondaire et du collégial sur des thèmes comme la transition secondaire-collégial, l’accueil et l’intégration, le mentorat en sciences et auprès d’élèves à risque et les déterminants psychosociaux de la réussite postsecondaire. Il est actuellement directeur du projet ESH et Transition. Ce projet, mené en partenariat avec 10 collèges du Québec, vise 3 objectifs généraux : (1) décrire de façon longitudinale les accommodements scolaires et les pratiques pédagogiques inclusives perçus et utilisés par les ESH au moment de la transition secondaire-collégial, (2) évaluer les contributions uniques et interactives de ces deux mesures dans la prédiction des trajectoires d’adaptation des étudiants et (3) explorer les barrières et facilitateurs rencontrés par les ESH et conseillers des services adaptés dans l’implantation des mesures d’accommodement pendant la transition secondaire-collégial.

Diplômé au baccalauréat en travail social de l’Université du Québec à Montréal en 1992, Pascal Lévesque a développé à travers son parcours professionnel plusieurs compétences qu’il met au profit des projets qu’il porte au CRÉPAS. Par ses habiletés développées en gestion au Carrefour jeunesse emploi Saguenay, en supervision auprès des étudiants au baccalauréat en travail social à l’Université du Québec à Chicoutimi et en intervention collective au CRÉPAS, il participe activement au développement de différents projets de mobilisation, tant au plan local que régional.

Benjamin Gallais a rejoint l’équipe d’ÉCOBES en 2018. Psychologue clinicien en France, il a complété sa formation en tant que chercheur par un stage postdoctoral à l’Université de Sherbrooke. S’inspirant d’un cadre théorique intégratif, associant psychologie clinique, psychologie de la santé et neuropsychologie, il s’intéresse notamment à la santé mentale et aux atteintes cognitives des étudiants au collégial, ainsi que leurs impacts sur la réussite et la persévérance scolaire. Il est chargé de cours et professeur associé au Département des sciences de la santé à l’Université du Québec à Chicoutimi, professeur associé à l’Université de Sherbrooke et membre du CR-CSIS. 

Manon Boily possède 20 ans d’expérience en développement régional et organisationnel. Elle s’est jointe à l’équipe d’ÉCOBES en 2016 par le biais du projet pilote Région éducative et œuvre depuis au développement de partenariats et de projets en développement social.  Ses connaissances des rôles et responsabilités des organisations qu’elles soient des secteurs public ou privé, ou du milieu communautaire lui permettent d’avoir un regard éclairé sur d’éventuelles collaborations. Au fil des années, elle a développé des compétences dans la concertation locale et régionale, la mobilisation avec les milieux ainsi que les relations avec la gouvernance municipale et territoriale. Elle est aussi stimulée par les approches innovantes en réflexion collective qu’elle utilise pour favoriser le transfert des connaissances et le rapprochement avec les milieux. 

Mots-clés: -

© 2020 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés