RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Le passage du secondaire au collégial et les départs des étudiants en sciences de la nature

23 janvier 2012 Collégial

Auteurs :
Claude Julie Bourque, Sociologue, CIRST
Pierre Doray, Chercheur, CIRST
Christian Bégin, Psychologue et professeur, Université du Québec à Montréal
Isabelle Gourdes-Vachon, Étudiante à la maîtrise, Université Laval

Notes de recherche du CIRST. Le CIRST est, au Canada, le principal regroupement interdisciplinaire de chercheurs dont les travaux sont consacrés à l’étude des dimensions historiques, sociales, politiques, philosophiques et économiques de l’activité scientifique et technologique.

 

Résumé 

La présente analyse porte sur un moment particulier des parcours étudiants, à savoir la transition entre le secondaire et le collégial. Au Québec, ce moment représente le premier pas vers l’enseignement postsecondaire. Pour mieux comprendre les processus en œuvre à ce moment, nous désirons d’abord en dégager les différentes dimensions constitutives et les facteurs qui modulent cette période de l’expérience scolaire des individus. Nous cherchons ainsi à saisir comment ces différents facteurs interviennent dans la poursuite des études.

Ainsi, après avoir décrit les repères théoriques sous-jacents à la notion de transition qui a guidé nos analyses et les options méthodologiques que nous avons prises, nous présentons la situation d’un groupe d’étudiants n’ayant pas persévéré dans un programme de sciences de la nature, soit parce qu’ils ont changé d’orientation ou par ce qu’ils ont quitté le système scolaire pour une période indéterminée. À partir des informations recueillies concernant l’expérience de transition, nous dresserons enfin un portrait des dimensions qui apparaissent importante au regard de leur cheminement scolaire.

 

Lire les notes de recherche

 

Mots-clés: - - -

© 2020 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés