RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Évaluer les compétences jugées fondamentales à la réussite professionnelle et personnelle : l’Ontario lance le bal au Canada

12 octobre 2016 Collégial et universitaire

Alors que plusieurs déplorent l’absence d’aptitudes essentielles à l’employabilité chez les jeunes de niveau postsecondaire, une étude internationale des compétences en littérature, en numératie et en résolution de problème sera administrée à de jeunes finissants du secondaire ontarien à l’automne 2016.

Le projet pilote du Conseil ontarien de la qualité de l’enseignement supérieur (COQES) s’intitule Initiative des aptitudes essentielles chez les adultes (IAEA) et constitue une première au Canada. Il a été annoncé à l’occasion d’un communiqué émis par le Conseil le 27 septembre.

L’enseignement et l’évaluation des contenus non disciplinaire

Ce sont les compétences telles que les aptitudes de base en communication, la pensée critique et la résolution qui sont au cœur des préoccupations, mentionne Harvey Weingarten, le président-directeur général du Conseil. Cela découle principalement du peu d’information qui existent à ce sujet, que ce soit sur le fait de posséder ces compétences à l’arrivée à l’université ou encore de les acquérir au cours des études.

Un projet en deux phases

Ce sont 11 collèges ontariens qui se sont portés volontaires et qui seront au cœur de la première phase du projet. En ce qui concerne la seconde phase, elle impliquera plutôt cinq universités ontariennes ayant également accepté de prendre part à l’initiative. Une université britanno-colombienne sera également participante à cette deuxième phase.

Évaluation reconnue internationalement

C’est à l’aide de l’évaluation nommée Éducation et compétences en ligne, développée par l’Organisation pour la coopération et le développement économique (OCDE) que sera mené le projet auprès de 350 étudiants de première année de chaque collège participant. Le questionnaire portera sur des situations de tous les jours afin de constater comment ces étudiants comprennent et appliquent l’information numérique et textuelle.

Des résultats individuels et institutionnels

Les résultats devraient être connus à l’automne 2017. Un rapport personnalisé doit être transmis aux étudiants participant à l’étude. Ces derniers pourront également se comparer aux données internationales de l’OCDE. Les établissements obtiendront également un rapport au sujet de leurs étudiants. Le but ultime est de permettre à ces établissements d’améliorer la qualité de l’enseignement.

 

Pour lire le communiqué complet du COQES

© 2020 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés