RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Le doctorat, gage d’une transition réussie vers le marché de l’emploi ? | Activité

29 septembre 2021 Universitaire
event Date: 15 octobre 2021

Le Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE) organise un midi-causerie, intitulé « Les possibilités de carrière en dehors des murs de l’université après un Ph. D. : partage de parcours inspirants », le vendredi 15 octobre de 12 h à 13 h 30.

Image : logo du CRIFPE

À l’heure où l’adéquation entre les compétences doctorales et les besoins du marché de l’emploi est de plus en plus remise en question, l’objectif du panel consiste à présenter tout le potentiel professionnel d’une formation de doctorat liée aux sciences de l’éducation. Les quatre panélistes invitées échangeront sur leur parcours professionnel inspirant et illustreront le fait que la vie professionnelle d’un·e détenteur·trice de Ph. D. est possible hors des murs de l’université.

Panélistes

Image : affiche de l’activité
  • Justine Gosselin Gagné, Ph. D. en sciences de l’éducation de l’Université de Montréal est coordonnatrice au Centre d’intervention pédagogique en contexte de diversité du Centre de services scolaire Marguerite-Bourgeoys.
  • Karine Vieux-Fort, Ph. D. en sciences de l’éducation de l’Université Laval, est coordonnatrice du Consortium d’animation sur la persévérance et la réussite en enseignement supérieur, le CAPRES. De plus, elle est chargée d’encadrement à l’Université TÉLUQ, chercheuse au Réseau de recherche sur les communautés québécoises d’expression anglaise (QUESCREN) et au Centre de recherche et d’intervention sur l’éducation et la vie au travail (CRIEVAT).
  • Esther Ming Sun, Ph. D. en éducation comparée et fondements de l’éducation de l’Université de Montréal, est conseillère à la recherche et au soutien à l’éducation interculturelle au ministère de l’Éducation du Québec.
  • Claudia Prévost, Ph. D. en ethnologie et patrimoine de l’Université Laval, est agente de recherche et de transfert au sein de la Commission de l’éducation des adultes et de la formation continue (CEAFC) et du Comité sur l’État et les besoins de l’éducation (CREBE) au Conseil supérieur de l’éducation du Québec.

Organisé par le CRIFPE et la Chaire en relations ethniques de l’Université de Montréal, le midi-causerie sera animé par Marie-Odile Magnan, professeure à l’Université de Montréal et titulaire de la Chaire en relations ethniques de l’Université de Montréal.

La participation au midi-causerie est gratuite, mais l’inscription est obligatoire.

Les défis de l’insertion socioprofessionnelle pour les diplômé·es du doctorat

Nonobstant les parcours inspirants des panélistes qui seront présentés lors de ce midi-causerie, le plus récent dossier du CAPRES sur l’insertion socioprofessionnelle (2021) expose notamment que l’insertion professionnelle des diplômé·es des cycles supérieurs comporte son lot de défis. Par exemple, les diplômé·es du doctorat peuvent avoir de la difficulté à identifier leurs compétences spécifiques, et peinent ainsi à communiquer leur valeur à leurs employeurs potentiels.

« Pour le Comité d’experts sur la transition des titulaires de doctorat vers le marché du travail (2021), loin d’être incompatibles avec le marché du travail actuel, les compétences des diplômé·es des cycles supérieurs sont très pertinentes pour relever les défis socioéconomiques et culturels du nouveau millénaire. La formation doctorale pourrait constituer un atout pour le développement des compétences du futur, notamment celles difficiles à automatiser. »

CAPRES (2021). Insertion socioprofessionnelle des diplômé·es de l’enseignement supérieur. En ligne : http://www.capres.ca/dossiers/insertion-socioprofessionnelle

Alors que 80 % des docteur·es se trouveront un emploi à l’extérieur du milieu universitaire (Gagnon, 2018, cité dans dossier du CAPRES, ibid.), l’importance pour ces diplômé·es de définir et de valoriser leurs compétences doctorales devient manifeste. C’est ce qui fera la différence entre un·e docteur·e qui s’insèrera professionnellement et un·e autre qui se percevra en situation de surqualification.

Pour approfondir la réflexion sur ce sujet, consultez la fiche « Défis et obstacles liés à la transition vers le marché du travail et à l’insertion socioprofessionnelle | Enjeu » présente dans le dossier du CAPRES sur l’insertion socioprofessionnelle.


Sources : site web du CRIFPE

CAPRES (2021). Insertion socioprofessionnelle des diplômé·es de l’enseignement supérieur. En ligne : http://www.capres.ca/dossiers/insertion-socioprofessionnelle

Gagnon, G. (2018). Vers un renouvellement de la formation doctorale. Au-delà du professorat, quel avenir pour les jeunes chercheurs ? Actualités, Université de Sherbrooke, 16 octobre.

Mots-clés: - -

© 2021 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés