RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

États-Unis | Trois compétences qui favorisent la réussite et la persévérance à l’université

1 juin 2017 Universitaire

Un récent rapport de la National Academies of Sciences, Engineering and Medicine (commandité par la National Science Foundation), a identifié trois compétences dont il serait souhaitable de soutenir le développement afin d’aider les étudiants à réussir leurs études universitaires.

C’est le site Web Futurity, dans un billet en date du 30 mai 2017, qui fait état de ce rapport intitulé «Supporting Students’ College Success: The Role of Assessment of Intrapersonal and Interpersonal Competencies». Il s’agit d’un rapport basé sur une revue de la littérature portant sur les liens entre les compétences, les habiletés, les attitudes, la réussite éducative et la persévérance. 49 articles ont été extraits à la suite de cet exercice. Ceux-ci examinaient 61 études expérimentales sur les interventions visant l’amélioration de la réussite éducative aux États-Unis.

Trois compétences qui ressortent

À la lecture de ces diverses études, il s’avère que trois compétences ayant un impact positif sur la réussite et la persévérance (mesurée sur la base des notes, du taux de rétention et du taux de diplomation) sont mentionnées plus souvent que les autres. Il s’agit de compétences, intra ou interpersonnelles, dont les universités pourraient favoriser le développement par l’implantation de mesures auprès de leurs étudiants, particulièrement les plus vulnérables.

Le niveau d’appartenance (Do you fit in?)

Selon Frank Oswald, professeur à l’Université Rice et auteur principal du rapport, le sentiment d’appartenance serait d’une grande importance, particulièrement pour les étudiants issus de minorités et pour les étudiants de première génération. Le sentiment d’avoir sa place à l’université et d’y être accepté socialement aurait une forte incidence sur la réussite et la persévérance. 85 % des études révisées soutenaient cette conclusion.

La perception de son intelligence

La croyance en la possibilité d’améliorer son intelligence grâce aux études universitaires constitue également un facteur important, souligne le rapport de la National Academies of Sciences, Engineering and Medicine. 75 % des études examinées indiquaient qu’il s’agissait d’une caractéristique ayant un impact positif sur les notes des étudiants universitaires.

L’établissement d’objectifs personnels

Enfin, dans 83 % des études, le fait d’établir clairement des objectifs personnels en lien avec leur réussite avait un impact positif chez les étudiants en ce qui concerne leur persévérance.

De mesures simples pour le développement de ces compétences

Frank Oswald soutient que des mesures simples et peu coûteuses peuvent être mises en place afin de favoriser le développement de ces compétences chez les étudiants universitaires. Certains de ces mesures se sont révélées particulièrement efficaces pour les personnes issues des minorités qui sont considérées comme étant particulièrement à risque de décrocher. Davantage de recherches sont toutefois requises à ce sujet. C’est pourquoi le rapport recommande au gouvernement fédéral ainsi qu’aux universités d’investir dans la recherche portant sur ce type d’interventions.

Par ailleurs, on recommande dans le rapport que les compétences (intra et interpersonnelles) fassent l’objet d’un test standardisé au même titre que les autres tests portant sur la dimension cognitive des étudiants auxquels font appel les universités (SAT, ACT, MCAT, LSAT).

 

Pour accéder directement au billet publié sur le site de Futurity

 

Source(s)

National Academies of Sciences, Engineering, and Medicine. 2017. Supporting Students’ College Success: The Role of Assessment of Intrapersonal and Interpersonal Competencies. Washington, DC: The National Academies Press. doi:https://doi.org/10.17226/24697.

Mots-clés:

© 2022 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés