RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Le monitorat de programme à l’UQAM: une évaluation des effets sur la persévérance des étudiantes et des étudiants

7 juin 2004 Universitaire

Auteurs :
Nadia Palkiewicz, Agente de recherche et de planification, Université du Québec à Montréal
Christian Bégin, Psychologue, Université du Québec à Montréal

Cet article est une présentation résumée du rapport des activités 1999-2003 du monitorat de programme. Le rapport contient une évaluation quantitative et qualitative de la formule du monitorat telle qu’expérimentée depuis l’hiver 1999 dans plusieurs programmes de baccalauréat et de certificat. On y trouve également des éléments d’observation et de réflexion reliés à l’évolution de la formule. On y traite aussi des développements mis en place. Enfin, des pistes de réflexion et des recommandations pour la poursuite de l’expérience sont présentées. 

 

Extrait

« Le monitorat de programme a connu une implantation graduelle depuis la session d’hiver 1999. L’implantation a été effectuée auprès des programmes ciblés en fonction d’une combinaison du nombre réel d’étudiants inscrits et du taux d’abandon, ainsi qu’auprès de programmes volontaires désirant bénéficier d’une formule de monitorat. En date d’aujourd’hui, ce sont 38 programmes qui ont implanté la formule du monitorat : 24 baccalauréats, 9 certificats et 5 programmes de cycles supérieurs. »

 

Lire l’article 

 

Mots-clés: - -

© 2022 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés