RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Publication | Le sport comme outil de persévérance au collégial

20 septembre 2018 Collégial

Dans le cadre d’une recherche financée par le Programme de recherche et d’expérimentation pédagogiques (PREP) de l’Association des collèges privés québécois (ACPQ), le Campus Notre-Dame-de-Foy a publié un rapport portant sur le sport en tant qu’outil de persévérance et de réussite scolaires pour les garçons.

L’enseignant en anthropologie et sociologie Alexandre Jobin-Lawler et l’enseignant en histoire Matthieu Boutet-Lanouette examinent dans ce rapport le lien entre une pratique sportive intercollégiale – dans ce cas le football – la persévérance scolaire et la réussite des études.

Mise en contexte

Dans le contexte du débat public sur le décrochage des garçons, les acteurs de l’éducation au Québec, incluant les cégeps privés, explorent des façons de rapprocher l’école des garçons. Plusieurs études montrent que la participation à des activités parascolaires de type sportive pourrait leur être favorable, car elle favoriserait un rapprochement vers leur milieu d’enseignement et stimulerait l’intérêt envers celui-ci.

Selon certaines études américaines en enseignement secondaire et universitaire, l’implication dans un sport interscolaire aurait « pour effet de soutenir la réussite chez les garçons par le biais d’un plus fort engagement envers les études, d’une plus grande motivation scolaire, d’une meilleure intégration au milieu, en plus de favoriser le développement d’un projet vocationnel ». Ces quatre facteurs seraient au cœur du succès scolaire aux niveaux secondaires et postsecondaires.

But de l’étude

Or, le lien entre sport et réussite des études a été peu étudié dans le contexte collégial québécois. Le document des enseignants Jobin-Lawler et Boutet-Lanouette vise donc à explorer l’expérience des étudiants joueurs de football durant leurs études collégiales à travers leurs témoignages. Les auteurs proposent également certains liens entre la pratique sportive intercollégiale, la persévérance scolaire et la réussite des études.

Résultats saillants

L’analyse des auteurs montre d’abord que la pratique de ce sport pour les jeunes rencontrés :

  • représente une activité significative, car elle constitue un facteur d’« attrait » envers le milieu scolaire fréquenté ;
  • favoriserait généralement leur intégration institutionnelle, sociale et vocationnelle ;
  • contribuerait à consolider l’engagement dans leurs études, par l’entremise de quatre facteurs qui l’appuient, soit :

1. la motivation provenant principalement de la volonté de rester admissible à la pratique sportive

2. le fait de ne pas avoir eu le désir d’abandonner les études durant le parcours collégial

3. la présence d’un environnement éducatif aidant et stimulant

4. le soutien manifesté par les proches durant leur projet d’études au collégial.

Les données recueillies auprès des collèges ciblés montrent que les joueurs de football qui fréquentent leur établissements obtiennent des taux de réussite scolaires équivalents et parfois même supérieurs à l’ensemble de ceux des étudiants masculins du réseau collégial et des étudiants-athlètes du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ).

Recommandations

À la suite des résultats de leur enquête, les auteurs proposent quelques recommandations qui s’adressent aux établissements du réseau collégial québécois. En voici quelques-unes :

  • Étant donné que le sport est un outil dont il faut savoir se servir, il s’avère important de s’assurer de former les intervenants qui gravitent autour des étudiants qui pratiquent un sport intercollégial (responsables sportifs, entraîneurs, etc.) afin de faire de cette activité un lieu d’inclusion, d’intégration et de mobilisation positive pour les jeunes qui y participent.
  • Les directions devraient travailler à encourager et à soutenir en parts égales l’ensemble des pratiques sportives intercollégiales, peu importe leur popularité dans la société ou l’apport que peuvent procurer ces sports (visibilité, recrutement, etc.,), et ce, afin d’offrir une pratique sportive variée qui puisse répondre aux besoins de chaque étudiant, selon ses goûts et champs d’intérêt.
  • ll demeure primordial de fournir les ressources nécessaires et de qualité afin d’offrir un environnement éducatif permettant de soutenir efficacement les joueurs. Un appui direct à la réussite scolaires (encadrement, périodes d’étude, liens avec les professeurs, etc.), tout comme à l’intégration dans l’école (p. ex. dans les résidences), s’avère être un facteur de réussite important. Les collèges devraient également tenter d’impliquer les étudiants sportifs dans le processus d’élaboration des mesures de soutien qui leur seront offertes.

L’enquête donne ainsi accès à un riche matériel concernant différentes facettes des expériences des étudiants qui s’impliquent dans un sport intercollégial. Elle jette les bases d’un savoir fondé sur le vécu des étudiants du réseau, ainsi que sur de possibles pistes d’explication de la persévérance et de la réussite scolaires pour ces garçons.

Source(s)

Boutet-Lanouette, M. et Jobin-Lawler, A. (2017). Le football collégial, un outil de persévérance et de réussite scolaires pour les garçons? Saint-Augustin-de-Desmaures : Campus Notre-Dame-de-Foy.

Mots-clés:

© 2019 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés