RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Accompagnement scolaire, persévérance et réussite | Résultats

30 avril 2021 Collégial et universitaire

Des chercheuses de l’Université du Colorado Boulder aux États-Unis ont tenté de mesurer l’effet d’un programme d’accompagnement scolaire (Academic Coaching Program) sur la rétention et la réussite de collégien·nes américain·es.

L’article « Academic Coaching and its Relationship to Student Performance, Retention, and Credit Completion » , publié dans le dernier numéro (avril 2021) de la revue Innovative Higher Education, dévoile les résultats prometteurs d’une recherche menée par sept chercheuses (Alzen, Burkhardt, Diaz‑Bilello, Elder, Sepulveda, Blankenheim et Board).

Le « coaching » comme levier de réussite

Constatant une stagnation dans les taux de rétention des collégien·nes américains·es depuis plusieurs années, les chercheuses posent comme hypothèse que le « coaching » scolaire peut contribuer à combler des lacunes dans l’offre d’accompagnement destinée aux étudiant·es. Elles avancent que des recherches comme la leur permettraient de dévoiler, aux yeux des décideur·ses, le fait que l’accompagnement scolaire s’avère un levier pour la réussite et la persévérance.

Cas de figure et questionnement

L’article décrit le programme d’accompagnement scolaire du Collège des Arts et des Sciences de l’Université Silverbill aux États-Unis. Afin de mesurer les effets du programme sur les résultats scolaires de la population étudiante, les chercheuses sont animées par deux questions :

  1. Quel est l’effet du « coaching » scolaire sur la moyenne générale (moyenne pondérée cumulative), la rétention des étudiant·es et les crédits obtenus ?
  2. Dans quelle mesure ces effets varient-ils en fonction de l’intensité de l’accompagnement reçu ?

L’accompagnement scolaire, une définition

Le groupe de recherche tente de circonscrire la portée de sa recherche en retenant une définition bien précise de l’academic coaching, celle de la chercheuse Claire E. Robinson (2015) de l’Université de Caroline du Sud :

« L’accompagnement scolaire est un processus interactif qui se concentre sur la relation personnelle créée entre l’étudiant et le coach. Il est important pour le coach d’encourager l’étudiant à prendre conscience de ses forces, de ses valeurs, de ses intérêts, de son but et de sa passion, et à développer ces compétences. » (traduction libre)

Robinson (2015), p.126, citée dans Alzen et al., 2021, p. 2

Un accompagnement distinct

Selon les chercheuses, ce qui distingue l’accompagnement scolaire des autres types d’accompagnement, comme le soutien psychologique (counseling) ou les conseiller·ères en formation (advising), serait la combinaison des approches suivantes :

  • le mode conversationnel de l’accompagnement;
  • les entretiens de type motivationnel;
  • le suivi échelonné sur plusieurs rencontres en un court laps de temps;
  • la formation empreinte de compassion;
  • l’approche holistique de l’accompagnement;
  • l’accent mis sur les compétences et la résilience des étudiant·es.

Données et méthodes

L’échantillon retenu est composé de 1 678 étudiant·es inscrit·es au Collège des arts et des sciences de l’Université Silverbill et ayant reçu une invitation à participer au programme d’accompagnement scolaire entre l’automne 2017 et le printemps 2019. L’échantillon a été divisé en quatre groupes pour les besoins de la recherche :

  • les étudiant·es invité·es à participer à l’accompagnement, mais n’y ayant jamais pris part (les « non-participant·es ») se sont chiffré·es à 1152;
  • les étudiant·es invité·es à l’accompagnement et ayant participé, quel que soit leur degré de participation (les « participant·es »), se sont chiffré·es à 526;
  • les étudiant·es ayant participé et ayant terminé moins de trois rendez-vous de coaching (les « non-compléteurs·trices ») se sont chiffré·es à 251;
  • les étudiant·es ayant participé à au moins trois rendez-vous de coaching (les « compléteurs·trices ») se sont chiffré·es à 275.

Au regard des différences objectives entre les groupes, les chercheuses ont créé des groupes plus comparables en utilisant différentes approches d’appariement des données.

Trois données sont utilisées pour analyser les groupes, soit la moyenne générale du semestre de l’accompagnement scolaire (mesure de la performance de l’étudiant·e), le pourcentage d’inscription à l’Université Silverbill pendant le semestre suivant l’invitation au coaching (mesure de la rétention de l’étudiant·e) et, enfin, le nombre de crédits obtenus pendant le semestre suivant l’invitation au coaching.

Résultats

Comme un pavé dans la mare du champ plutôt clairsemé des recherches sur l’accompagnement scolaire, les résultats de cette recherche indiquent que le programme d’accompagnement scolaire de l’Université Silverbill a eu des impacts positifs sur la moyenne générale, les crédits obtenus et la rétention de la population étudiante.

« En général, nous avons constaté que les étudiants ayant une moyenne de 1,0-2,0 au semestre précédent et qui participent au programme d’accompagnement scolaire obtiennent des moyennes d’environ 0,4 point de plus pendant le semestre de coaching, sont environ 10% de plus susceptibles de s’inscrire au semestre suivant le coaching, et obtiennent environ deux crédits de plus au semestre suivant le coaching que les étudiants qui choisissent de ne pas participer au programme. Les résultats ont peu varié en fonction du nombre de rendez-vous de coaching auxquels les étudiants ont assisté. » (traduction libre)

p. 1 et p. 14
Image : Canva

Pistes de recherche

Ainsi, les résultats de cette recherche pointent vers l’établissement d’une relation causale entre l’accompagnement scolaire et la persévérance. Or, les données longitudinales manquent pour affirmer sans ambages ce lien de causalité.

Cette recherche possède une autre limite : elle se concentre sur une institution (Université Silverbill) dont le taux de rétention des étudiant·es, au cours des deux dernières décennies, était déjà assez élevé (80 %).

Cela dit, les chercheuses, qui font œuvre de défricheuses, suggèrent quelques pistes pour de futures recherches :

  • cibler des établissements universitaires de 1er cycle dont les étudiant·es sont plus diversifié·es que ceux de l’Université Silverbill;
  • étudier les effets à long terme de ces programmes d’accompagnement;
  • comprendre la relation entre le coaching et la santé mentale des étudiant·es pour affiner les méthodes d’enseignement de l’accompagnement scolaire.

En somme, les programmes d’accompagnement scolaire seraient des leviers en matière d’enseignement, notamment pour les étudiant·es à risque. Les chercheuses rappellent que le taux de rétention est souvent plus faible chez les étudiant·es marginalisé·es ou racisé·es que chez la population étudiante blanche. Des programmes d’accompagnement scolaire développés à une plus grande échelle contribueraient à lutter pour l’équité, la diversité et l’inclusion (EDI) en enseignement supérieur.

Référence : Alzen, J.L., Burkhardt, A., Diaz-Bilello, E. et al. (2021). Academic Coaching and its Relationship to Student Performance, Retention, and Credit Completion. Innovative High Education.

Pour consulter l’article de Claire E. Robinson (2015), cliquez sur ce lien.

Mots-clés: - - - -

© 2021 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés