Le CAPRES devient l'Observatoire sur la réussite en enseignement supérieur (ORES).

Nous travaillons actuellement à la création d'une nouvelle plateforme qui présentera des contenus plus pertinents que jamais. Restez à l'affût: oresquebec.ca sera mis en ligne à l'hiver 2023!

RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Lutter contre la violence sexuelle

13 décembre 2022 Collégial et universitaire

Plusieurs ressources et initiatives visant à lutter contre les violences à caractère sexuel ont été lancées au courant de l’automne 2022.

Voici un survol d’initiatives émanant de l’Université Laval, de l’Université du Québec à Chicoutimi, du Centre d’innovation en santé mentale sur les campus et d’associations étudiantes.

Campagne Sans oui, c’est non

Le Centre d’intervention et de prévention des violences à caractère sexuel (CIPVACS) de l’Université Laval a récemment lancé une nouvelle capsule vidéo titrée : Sexting : communication, désir et respect des limites.

Cette vidéo a été produite dans le cadre des activités liées à la campagne Sans oui, c’est non!  initiée par le CIPVACS, en 2016.

La campagne Sans oui, c’est non ! vise à « sensibiliser la communauté universitaire aux problématiques des violences à caractère sexuel, à l’importance du consentement, à outiller les personnes à réagir adéquatement lorsqu’elles sont témoins de violence sexuelle et à publiciser les ressources médicales, légales et psychosociales. »

(CIPVACS, s.d.)

Cette nouvelle vidéo sur le sexting s’ajoute à celles créées en 2021 dans le cadre de cette campagne :

Un plan d’action signé par les associations étudiantes

Image : Canva

Une dizaine d’associations étudiantes et d’organismes nationaux représentant plus de vingt établissements d’enseignement supérieur au Canada ont adopté le Plan d’action étudiant à l’intention des établissements et gouvernements pour prévenir et contrer les violences à caractère sexuel sur les campus.

Le plan, décrit dans un article paru dans le magazine Affaires universitaires, comprend dix appels à l’action liés à la prévention des violences sexuelles sur les campus. Ces appels ciblent les établissements d’enseignement, les gouvernements provinciaux et territoriaux ainsi que le gouvernement fédéral.

Renverser les codes avec BÉRA : des ateliers contre le harcèlement sexuel 

L’Université du Québec à Chicoutimi a récemment annoncé qu’elle offrira des formations dans le cadre du programme Renverser les codes avec BÉRA, aussi offert à l’Université de Sherbrooke

Quatre ateliers seront proposés aux femmes âgées de 17 à 24 ans inscrites au premier cycle universitaire.

Les ateliers ont pour objectifs de :

«  Évaluer les indices de risque associés aux situations et aux comportements des agresseurs.

Reconnaitre et surmonter les obstacles dans une perspective émancipatrice et d’« empowerment ».

Développer une boite à outils de stratégies efficaces incluant 2 heures d’autodéfense féministe.

Approfondir ses connaissances en matière de relations intimes et sexuelles. »

(Bouchard, 2022)

Cette initiative s’inscrit dans un projet de recherche dirigé par la chercheuse Isabelle Daigneault (Université de Montréal). Cette recherche permettra de documenter les conditions d’implantation et d’efficacité d’un programme de prévention des agressions sexuelles. Ce programme pourrait donc être ensuite disséminé à travers les établissements d’enseignement supérieur québécois.

En savoir plus sur le programme BÉRA :
– Lire l’article de udemnouvelles (2019) : Un programme éducatif féministe pour prévenir les agressions sexuelles sur les campus
– Lire l’article d’Isabelle Daigneault paru dans La Conversation (2019) : A-t-on les bons outils pour prévenir les violences sexuelles sur les campus ?

Une trousse d’outils pour lutter contre la violence sexuelle

Le Centre d’innovation en santé mentale sur les campus offre une trousse d’outils visant à lutter contre la violence sexuelle sur les campus. Disponible en français et en anglais, cette trouve vise à fournir aux acteurs et actrices de l’enseignement supérieur des informations pour développer des programmes visant à lutter contre les violences à caractère sexuel sur les campus.

La trousse est divisée en quatre sections permettant de mieux comprendre les impacts de la violence sexuelle sur la santé mentale étudiante. Elle présente également des exemples d’initiatives d’université ontariennes en matière d’intervention et de prévention de la violence sexuelle sur les campus.

Références

Bouchard, R. (2022, 22 novembre). Renverser les codes avec BÉRA : une nouvelle initiative de prévention contre le harcèlement sexuel. UQACtualité.

Centre d’innovation en santé mentale sur les campus. (2022). Réponse à la violence sexuelle sur le campus : trousse d’outils.

CIPVACS. (s.d.) Sans oui, c’est non !

Liddle, H. (2022, 8 novembre). Agressions sexuelles sur les campus : des leaders étudiant.e.s lancent des appels à l’action. Affaires universitaires.

© 2023 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés