RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Création de l’Observatoire de la réussite universitaire de Nantes | Nouvelle

16 juin 2021 Universitaire

Qu’est-ce qui contribue à la réussite universitaire? Pourquoi un étudiant·e abandonne-t-il ses études et l’autre pas? L’Observatoire de la réussite universitaire (ORU) de l’Université de Nantes en France, créé en décembre 2020, tente de répondre à ces questions. L’ORU représente un jalon de plus dans la mission que s’est donnée l’Université de Nantes d’accompagner ses étudiant·es vers la réussite scolaire.

Lieu de recherche scientifique et de ressources pour tous les acteur·trices du campus, l’ORU a pour objectif de mieux comprendre et de mesurer la réussite universitaire. L’ORU publie des statistiques concernant la réussite étudiante à l’Université de Nantes et des analyses scientifiques qui guident les conseiller·ères pédagogiques dans l’élaboration de leur politique de formation. Des statistiques sur l’évolution des taux de réussite des étudiant·es en licence, depuis 2016, sont disponibles. Les données concernant la maîtrise et le doctorat devraient suivre bientôt. Cela dit, l’Université de Nantes investit déjà dans la réussite universitaire.

Image : logo de l’Université de Nantes

L’Université de Nantes en bref  

Le site web de l’Université de Nantes comporte une infographie de ses effectifs étudiants en 2018-2019. On a recensé 37 500 étudiant·es inscrit·es pour l’année scolaire en question. Des données comme le pourcentage d’inscriptions par programme et par domaines d’étude, le nombre d’étudiant·es internationaux·ales et de femmes au sein de la population étudiante permettent de contextualiser les statistiques sur la réussite universitaire.

La réussite en action

À l’Université de Nantes, la réussite est abordée sous quatre angles d’approche :

  1. l’aide à l’orientation et à la réorientation;
  2. l’accompagnement des étudiants;
  3. l’aménagement des cursus de formations;
  4. la professionnalisation des études.

La pièce maîtresse du service d’aide à l’orientation est le Service d’insertion et d’orientation (SIO), mais d’autres services sont offerts, comme le dispositif Switch qui s’adresse à l’étudiant·e de première année en licence souhaitant se réorienter. Un suivi individuel et des modules collectifs lui sont proposés afin de « tester une nouvelle orientation ». Le projet ETOILE offre, quant à lui, un accompagnement en amont des lycéen·nes des Pays de la Loire, et ce, tout au long de leur parcours scolaire. Enfin, le projet NeptUNe, toujours destiné aux étudiant·es en licence, repose sur la mise en place de cycles d’accompagnement, soit l’orientation, le diagnostic, le projet et la formation.

Concernant l’accompagnent aux étudiant·es, le dispositif « Réussir ses études à l’Université de Nantes » a dans sa mire le décrochage en première année de licence. Pour contrer ce phénomène, le dispositif mise sur le tutorat, le renforcement disciplinaire, voire l’accompagnement individuel, le tout personnalisé en fonction du profil étudiant. L’offre de tutorat se décline ainsi :

Image : Canva

1. Tutorat d’accueil : présentation de l’université et des formations proposées, visite des campus, témoignage sur la première année à l’université, etc.

2. Tutorat d’accompagnement : renforcement disciplinaire, aide à la compréhension des cours, conseil dans l’organisation du travail personnel, aide à l’acquisition des méthodes universitaires spécifiques à l’enseignement à distance pendant la période de confinement, etc.

Site web de l’Université de Nantes

Par ailleurs, pour certaines disciplines, l’Université de Nantes offre une « année préparatoire, une durée de formation allongée et des modules complémentaires en parallèle de la formation. »

Une section du site web de l’Université de Nantes intitulée « Conseils pour réussir ses études » comporte cinq sections : apprendre à apprendre, s’organiser pour réussir, se familiariser avec le numérique, construire son parcours et réussir ses examens.

L’aménagement du cursus des formations est également une piste suivie par l’Université de Nantes pour favoriser la réussite. Par exemple, le projet NeptUNe (nommé ci-dessus) propose un parcours pédagogique « flexible et individualisé, aussi bien en termes d’architecture que de temporalité ».

Investir dans l’insertion professionnelle des diplômé·es

L’Université de Nantes adapte ses formations afin qu’elles répondent à un souci d’adéquation formation-emploi. Les étudiant·es bénéficient donc de formations misant sur le développement de compétences essentielles jugées utiles pour s’insérer dans le milieu de l’emploi. L’approche par compétences s’intègre d’ailleurs progressivement dans les cursus.

L’offre de coaching pour les diplômés, la création d’une plateforme web d’offres d’emploi et de conseils, et la mise en place du « Career Center » sont également des mesures qui se veulent stratégiques et qui semblent appréciées de la population étudiante.  

À noter : la majorité des mesures institutionnelles de l’Université de Nantes visent, pour le moment, la population étudiante en licence.

Un document synthèse « État des recherches sur la réussite universitaire » est disponible sur le site de l’Université de Nantes.

Pour rejoindre l’ORU : observatoire.reussite@univ-nantes.fr

Sources : site web de l’Université de Nantes et de l’ORU.

Communiqué de l’Université de Nantes.

Mots-clés: -

© 2021 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés