RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Pédagogie immersive et réussite scolaire | Outil

13 mai 2021 Collégial et universitaire

Un article intitulé « Consolider ses apprentissages à distance : un virage à 360° », paru dans le plus récent numéro de la Revue hybride de l’éducation (RHÉ), a retenu l’attention de l’équipe du CAPRES. Immersion dans une pratique pédagogique prometteuse pour la réussite des étudiant·es.

Image : logo de la Revue hybride de l’éducation (RHÉ)

L’article est le résultat d’une entrevue semi-dirigée par Suzie Tardif, doctorante en éducation à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), avec deux enseignants-chercheurs du collège d’Alma, Martin Maltais (enseignant en anglais langue seconde) et Étienne Boulanger (enseignant en arts visuels et numériques).

Maltais et Boulanger ont développé une expertise en pédagogie immersive. Leurs recherches liées à l’utilisation pédagogique de la vidéo 360o datent d’avant la pandémie de COVID-19, mais cette dernière a révélé le fort potentiel pédagogique de cet outil.

Réalité étendue et enseignement

Depuis quelques années, plusieurs enseignant·es tentent d’intégrer les technologies de la réalité étendue, nommée XR, dans leur pédagogie. La réalité immersive 360o (ou vidéo 360o) se distingue des autres outils comme la réalité virtuelle (RV), la réalité augmentée (RA) et la réalité mixte (RM), parce que moins dispendieuse, mais tout aussi conviviale, selon Maltais et Boulanger. Si la vidéo 360o ne permet pas à l’utilisateur·trice « d’interagir ou de modifier les évènements », elle permet une « immersion visuelle » avec un champ de 360o.

« En effet, la vidéo 360o peut, à titre d’exemple, permettre à des étudiant·es d’avoir accès visuellement à des lieux d’exercice professionnel, en plus d’acquérir ou de consolider des apprentissages liés à leur formation. »

Roche et Rolland (2020), cités dans Tardif, Maltais et Boulanger (2021), p. 81

Un outil en soins infirmiers

Image : « Deux actrices interprétant respectivement une patiente (à gauche) et une infirmière (à droite) », photo tirée de Tardif, Maltais et Boulanger (2021), p. 84. Crédit photo : équipe XR Collège d’Alma

En 2017, les deux enseignants-chercheurs ont identifié un défi pédagogique au sein du programme technique de Soins infirmiers de leur collège. La densité du contenu à enseigner et le manque de temps des professeur·es, notamment quant à l’enseignement des méthodes de soins infirmiers, ont mené Maltais et Boulanger à concevoir des vidéos de réalité immersive, en collaboration avec l’équipe enseignante de ce programme.

L’utilisation pédagogique de l’outil s’est avérée une réussite, et des programmes comme les techniques policières ou les techniques d’intervention en milieu carcéral de leur collège ont retenu leurs services.

Grâce à la vidéo 360o, les étudiant·es peuvent assister en mode asynchrone à la démonstration de méthodes de soins, et ce, en visionnant la vidéo en réalité immersive autant de fois que désiré.

Cette ressource contribuerait à la réussite des étudiant·es qui ont besoin de plus de temps pour intégrer les apprentissages, selon l’hypothèse des enseignants-chercheurs.

Une collaboration de plusieurs services

Trois étapes permettent de réaliser une vidéo 360: l’écriture du script, le tournage et le montage.

« Ce script est réalisé par les expert·es de contenus, soit les enseignant·es du programme ciblé. Chaque vidéo qu’ils·elles créent doit représenter une mise en situation en contexte réel liée à un savoir à acquérir ou une compétence à développer (ex. : comment mettre un pansement). »

Tardif, Maltais et Boulanger (2021) p. 83

Selon Maltais et Boulanger, parce que la vidéo 360o s’apparente davantage à un film qu’à un tutoriel, ce sont des acteur·trices qui devraient interpréter les scènes filmées. De plus, afin d’assurer une qualité sonore et visuelle à l’outil, une collaboration avec les technicien·nes de leur collège s’avère essentielle, que ce soit pour le tournage, le montage ou la diffusion aux étudiant·es du programme ciblé.

Un outil prometteur

Selon les enseignants-chercheurs, l’usage pédagogique de cette technologie relève de la conception universelle de l’apprentissage. Il s’agit d’une ressource complémentaire aux autres approches pédagogiques qui permet aux étudiant·es de s’approprier, voire d’expérimenter, des techniques ou des concepts avant de les pratiquer dans leur milieu de travail. Ils et elles arrivent ainsi mieux outillé·es sur le marché du travail.

Référence : Tardif, S. Maltais, M. et Boulanger, É. (2021). « Consolider ses apprentissages à distance : un virage à 360° », in Pratiques innovantes en temps de pandémie ; regard sur des initiatives inspirantes aux études postsecondaires, Revue hybride d’éducation, 4 (6), 79-87.

Roche, L. et Rolland, C. (2020). L’usage de la vidéo 360° dans la formation des enseignants pour « entrer » virtuellement en classe. Médiations et médiatisations, 4, 27-39.  

Mots-clés: -

© 2021 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés