RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Motivation et réussite au collégial | Résultats

10 octobre 2019 Collégial

Les chercheures Annie Dubeau et Mylène Beaulieu de l’UQAM ont mené une étude auprès d’étudiants qui suivent une formation collégiale technique afin d’identifier des facteurs expliquant leur réussite et leur persévérance jusqu’à la diplomation.

Le texte de leur conférence présentée à l’ACFAS en mai 2019 a récemment été mis en ligne sur le site EDUQ.info, l’archive ouverte du réseau collégial gérée par le Centre de documentation collégiale.

Plus précisément, leur étude examine l’influence potentielle de quatre déterminants de la réussite et la persévérance en formation technique. Les deux premiers sont des déterminants personnels : la certitude du choix professionnel de l’étudiant et sa perspective d’avenir. Les deux autres sont des déterminants situationnels : la perception de l’étudiant d’un contexte de formation orienté sur la compétition et sa perception de la contextualisation des activités de formation.

L’étude a été menée auprès de plus de 500 étudiants inscrits dans un programme de formation collégiale technique au Québec.

Principaux constats

L’hypothèse des chercheures était que ces quatre déterminants affecteraient indirectement les indicateurs scolaires à travers 1) les attentes de succès, et 2) la valeur que l’étudiant accorde à ses apprentissages.

Or, les résultats de l’étude sont mitigés, soutenant en partie cette hypothèse. En effet, les quatre déterminants ciblés sont significativement liés à au moins un des deux indicateurs de la motivation, soit les attentes de succès.

Cependant, les deux indicateurs de la motivation – les attentes de succès et la valeur perçue – n’ont pas permis d’expliquer significativement le rendement ou la persévérance de l’étudiant dans son programme de formation collégiale technique.

Autrement dit, malgré le fait que les déterminants psychologiques et contextuels apportent une motivation l’étudiant, ils ne se traduisent pas directement par un rendement plus élevé ou une persévérance accrue dans le programme.

Image : Pixabay

Par ailleurs, il existe un lien direct entre la perception de l’étudiant d’un contexte de formation orienté sur la compétition et la persévérance dans le programme.

En effet, l’étude montre qu’un contexte de classe compétitif mine la persévérance en incitant les étudiants à abandonner leur programme avant la fin de leur formation technique.

Des questionnements

Ces résultats soulèvent des questions quant aux processus de motivation, de réussite et de persévérance.

En dehors du degré de compétitivité en salle de classe, il est possible que les étudiants de formation technique s’engagent davantage dans leur formation pour répondre à des pressions externes, comme faire plaisir à leurs parents, plutôt que pour des raisons intrinsèques.

En ce sens, comme le soutiennent d’autres recherches (notamment Larose, Duchesne, Litalien, Denault, et Boivin, 2018), il conviendrait d’examiner des déterminants plus précoces dans l’explication de la persévérance et de la réussite en contexte de formation technique, notamment au niveau secondaire.

Source : Dubeau, A. et Beaulieu, M. (2019). Motivation et réussite en formation collégiale technique : analyse de déterminants personnels et situationnels ciblés. Conférence présentée lors du colloque « Journée de la recherche sur la motivation au collégial, 2e édition », Acfas, Gatineau, 27 mai.

Mots-clés: - -

© 2019 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés