RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Comment sensibiliser les étudiant·es au plagiat, à la tricherie et à la fraude? | Outil

15 octobre 2021 Collégial et universitaire

L’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) tente de répondre à cette question en mettant en ligne une ressource web intitulée « Plagiat, tricherie ou fraude? Comment éviter le piège! ».

La ressource se veut un coffre à outils pour débusquer, distinguer et comprendre les « délits relatifs aux études ». L’équipe de conception veut sensibiliser les étudiant·es à ces trois problèmes dans un contexte universitaire. Cela dit, pour rendre le sujet plus accessible, elle utilise des métaphores de la vie courante (tricher aux cartes, frauder en se faisant passer pour quelqu’un d’autre à un examen de conduite ou plagier en s’appropriant la recette de sa grand-mère) dans des capsules vidéo introductives.

Un outil utile pour toute la population étudiante

La ressource web est destinée aux étudiant·es et aux enseignant·es de l’UQTR, mais elle intéressera tous les membres des communautés collégiales et universitaires. En outre, au terme de la consultation de la ressource, du visionnement des capsules et des réponses au questionnaire, l’étudiant·es de l’UQTR peut obtenir une attestation depuis la rentrée 2021, certifiant qu’il a compris les enjeux des trois délits.

Le site est ludique, le matériel visuel est attractif et les informations sont bien structurées. On y trouve des sources variées comme des définitions, des règlements, des références à documents pertinents ou des sites web spécialisés, des capsules vidéo, des conseils, des sanctions possibles et un questionnaire, etc.

Dans chacune des trois sections, soit le plagiat, la tricherie et la fraude, on retrouve une fiche explicative et du contenu supplémentaire. La section plagiat propose également des mises en situation avec une question à choix multiple incitant l’utilisateur·trice à se questionner sur le fait que l’exemple présenté se révèle être ou ne pas être du plagiat. Enfin, les contenus supplémentaires constituent une mine d’informations sur chaque « délits ».

Le plagiat

La capsule vidéo qui présente le plagiat se sert de la métaphore de la recette de grand-mère pour expliquer simplement ce qu’est le plagiat. Ainsi, dire que la recette de votre grand-mère, c’est votre recette, c’est du plagiat.

« Le plagiat, c’est utiliser totalement ou en partie un texte, des idées, une production d’autrui ou tout matériel provenant d’une source électronique ou non, en le faisant passer pour sien, entre autres en omettant d’indiquer les références. »

Site web « Plagiat… »

Dans la catégorie « contenu supplémentaire » de la section « Plagiat », l’équipe de conception de l’outil présente trois thèmes :

  1. Intégrité académique;
  2. Concept de droit d’auteur;
  3. Travail universitaire.

Chaque thème renvoie à des documents ou des sites web. Le premier thème contient le code de l’intégrité scientifique rédigé par l’académie suisse des sciences. Deux liens viennent éclairer le deuxième thème, soit une définition du concept de droit d’auteur et la présentation de la Loi sur le droit d’auteur. Enfin, le troisième thème sur le travail universitaire contient quatre questions. Les réponses aux questions sont données par l’entremise de sites universitaires rigoureux et reconnus. Par exemple, l’hyperlien vers le site web « les bibliothèques » de l’Université de Montréal qui contient une page sur la manière de citer les sources répond à la question « Quelles sont les normes pour produire des références bibliographiques? »

La tricherie

D’entrée de jeu, la métaphore de la tricherie dans les jeux de cartes est utilisée dans la capsule vidéo pour sensibiliser les étudiant·es.

« La tricherie, c’est donner ou se donner un avantage non autorisé par rapport aux autres lors d’activités d’évaluation : c’est aller à l’encontre de l’honnêteté et de l’intégrité du rôle de l’étudiant. »

Site web « Plagiat… »
Image de la main d’un·e étudiant·e avec des réponses copiées : Canva

Dans cette section, l’accent est mis sur la tricherie durant les activités d’évaluation. S’inspirant de Fontaine (2020), les concepteur·trices présentent ce qu’il faut éviter avant, pendant et après l’activité d’évaluation. Par exemple :

«  Avoir accès au contenu ou à des questions d’examen avant l’évaluation »;

«  Avoir en sa possession une feuille de notes, de l’information ou du matériel (exemple une calculatrice) non autorisé pendant une activité d’évaluation »;

«  Modifier des réponses lors du retour sur un examen et de prétendre que l’enseignant à fait une erreur de correction ».

Fontaine 2020, cité dans le site web « Plagiat, tricherie ou fraude? Comment éviter le piège! »

La fraude

La capsule d’introduction poursuit sa sensibilisation par l’utilisation de la métaphore de l’examen de conduite. La capsule vidéo se termine à peu près comme les autres capsules, c’est-à-dire en exprimant l’idée qu’« à l’Université, c’est la même chose! »

« La fraude, c’est poser un acte en utilisant des moyens déloyaux dans le but de tromper autrui dans quelconque contexte relatif aux études; c’est falsifier, utiliser du matériel, de l’équipement ou des ressources à des fins illicites dans un contexte universitaire ou externe. »

Site web « Plagiat… »

Cet outil veut sensibiliser les étudiant·es en les informant et en leur permettant de tester leurs connaissances sur le sujet après le visionnement des capsules. On y trouve une tonne d’informations qui permettent de réfléchir et d’« éviter le piège » des trois délits.

Dossier CAPRES sur les Transitions interordres et intercycles en enseignement supérieur

Pour obtenir des informations complémentaires sur les enjeux concernant ces trois délits, consultez la fiche « Le métier d’étudiant, de quoi parle-t-on? » du dossier sur les Transitions interordres et intercycles en enseignement supérieur, CAPRES (2020). Il y est question de compétences informationnelles; des compétences clés pour lutter contre le plagiat, la tricherie et la fraude.

Sources : site web« Plagiat, tricherie ou fraude? Comment éviter le piège! »

CAPRES (2020). Transitions interordres et intercycles en enseignement supérieur. En ligne : http://www.capres.ca/dossiers/transitions-interordres-intercycles

Fontaine, S. (2020). La tricherie aux examens : un aperçu de la recherche [Chronique]. Formation et profession, 28(1), 139-141. 

Mots-clés: - -

© 2021 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés