RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

MAP1 : un programme pour les étudiant·e·s de première année universitaire | Pratique inspirante

Format PDF

Pour citer ce dossier : CAPRES (2020). Transitions interordres et intercycles en enseignement supérieur. En ligne : http://www.capres.ca/dossiers/transitions-interordres-intercycles

Le programme de mentorat par les pair·e·s (MAP1) mis en place à Polytechnique Montréal s’adresse aux étudiant·e·s de première année universitaire, au baccalauréat ou à l’année préparatoire, soit ceux et celles ayant complété leurs études secondaires ailleurs. Au Québec, les études préuniversitaires durent 13 années, alors qu’elles totalisent habituellement 12 années ailleurs dans le monde. Cette année préparatoire vise donc à permettre aux étudiant·e·s de se mettre à niveau dans certaines matières.

Objectifs du programme

MAP1 est un programme d’accompagnement entre étudiant·e·s par un jumelage mentor·e/mentoré·e qui offre une « valeur ajoutée à [la] formation et [au] développement ». Ses objectifs sont autant d’avantages pour l’étudiant·e mentoré·e, notamment :

  • favoriser l’intégration, sur place ou à distance;
  • développer un réseau et des liens avec les membres de la communauté universitaire;
  • développer des stratégies d’études;
  • augmenter la motivation;
  • faciliter la réussite scolaire;
  • clarifier un choix de programme;
  • atteindre les objectifs fixés par les étudiant·e·s;
  • réfléchir à un plan d’études et de carrière.

Qui sont les mentor·e·s ?

Les personnes qui accompagnent les étudiant·e·s nouvellement admis·e·s sont aussi des étudiant·e·s à Polytechnique Montréal, de la deuxième à la quatrième année au baccalauréat ou encore aux études supérieures. Elles sont bien intégrées au sein de l’établissement et possèdent de bonnes habiletés relationnelles. L’altruisme, l’empathie et l’ouverture à la différence sont des qualités recherchées puisque plusieurs étudiant·e·s proviennent de l’extérieur du Québec.

Les avantages de devenir mentor·e sont particulièrement intéressants pour les futur·e·s ingénieur·e·s :

  • développer des habiletés communicationnelles;
  • gagner de la confiance;
  • obtenir de la reconnaissance du milieu;
  • donner du sens à son projet d’études en donnant au suivant;
  • vivre une expérience pertinente pour un stage ou un emploi;
  • bonifier une candidature pour certaines bourses liées à l’engagement social.

Pour aller plus loinSites web, outils, articles et références du dossier

Cette page est une section du dossier CAPRES | Transitions interordres et intercycles

Pour citer ce dossier : CAPRES (2020). Transitions interordres et intercycles en enseignement supérieur. En ligne : http://www.capres.ca/dossiers/transitions-interordres-intercycles

© 2021 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés