Le CAPRES devient l'Observatoire sur la réussite en enseignement supérieur (ORES).

Nous travaillons actuellement à la création d'une nouvelle plateforme qui présentera des contenus plus pertinents que jamais. Restez à l'affût: oresquebec.ca sera mis en ligne à l'hiver 2023!

RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Le Rendez-vous de la réussite 2022 : L’amélioration des compétences en français chez les étudiants et les étudiantes

Le 8 juin 2022 a eu lieu le Rendez-vous de la réussite organisé par le CAPRES et le Carrefour de la réussite au collégial.

L’activité s’est tenue dans le cadre du 41e Colloque de l’Association québécoise de pédagogie collégiale (AQPC) qui a eu lieu du 8 au 10 juin 2022 au Collège Montmorency. Cet événement est : « le rassemblement annuel du réseau collégial au Québec et le plus important colloque en français sur la pédagogie de l’enseignement supérieur au Canada ». (site web de l’AQPC)

Document de présentation

Descriptif de l’activité

Cette édition du Rendez-vous de la réussite a pour thème : l’amélioration des compétences en français chez les étudiants et les étudiantes. L’activité s’est déclinée en deux parties. 

De gauche à droite : Danielle Bouchard, Jean-Sébastien Ménard, Michèle Dupuis, Roxane Doré, Hélène Chabot, Julie Roberge, Catherine Paradis, Karine Vieux-Fort (CAPRES) et Marie-France Laurin (Carrefour de la réussite au collégial)

PARTIE 1 | L’amélioration des compétences en français chez les étudiants et les étudiantes : réflexions autour de la responsabilité partagée (conférence 202, 14 h à 15 h 15) 

Dans la première partie du Rendez-vous de la réussite, des échanges réflexifs ont été proposés par des personnes expertes sur le français en enseignement supérieur. Ces échanges ont porté sur la responsabilité partagée par tous les corps, enseignant et professionnel, quant à l’amélioration et la valorisation du français chez les populations étudiantes collégiales. Cette partie de l’activité a eu pour objectif d’encourager la réflexion, le dialogue et une meilleure compréhension du rôle de chacun et chacune dans l’amélioration et la valorisation du français chez les étudiants et les étudiantes, afin de mieux les soutenir dans leur réussite.

PARTIE 2 | L’amélioration des compétences en français chez les étudiants et les étudiantes : un partage de pratiques inspirantes en formation spécifique (conférence 302, 16 h à 17 h 15) 

Suivant les échanges réflexifs présentés dans la première partie, la seconde partie du Rendez-vous de la réussite a été l’occasion pour des membres des corps enseignant et professionnel de présenter des pratiques inspirantes en formation spécifique, l’objectif étant de valoriser des initiatives en cours dans différentes disciplines et d’inspirer d’autres intervenants et intervenantes à en susciter dans leur établissement et leur programme d’études.

Dossier thématique du CAPRES

Cette activité découle du dossier du CAPRES sur l’amélioration et la valorisation du français en enseignement supérieur (2021). Quatre fiches du dossier abordent la thématique du Rendez-vous de la réussite :

Panélistes

Danielle Bouchard est policière à la retraite ayant servi 25 années à la Sûreté du Québec. Elle occupe les postes de patrouilleur à adjointe responsable de postes en passant par diverses fonctions d’enquêteur, de sergent sociocommunautaire et de sergent responsable des enquêtes. Elle détient un certificat en gestion policière (section enquête) et un diplôme de 2e cycle en enseignement au collégialElle a suivi une formation créditée sur les Écrits professionnels (Performa)Depuis 2014, elle est enseignante au Cégep de Sherbrooke, au département des techniques policières. Enfin, depuis 2016, elle fait partie du comité de rédaction des rapports chapeauté par l’École Nationale de Police du Québec. Intéressée par les communications et le français, Danielle Bouchard tire profit de ses connaissances et de ses expériences de travail pour accompagner les étudiants dans la rédaction des écrits policiers. 

Hélène Chabot est titulaire d’un baccalauréat en enseignement ainsi que d’une maîtrise en philosophie de l’Université de Montréal. Elle est enseignante en philosophie au Cégep Gérald-Godin depuis 12 ans. Elle y a animé des communautés de pratique entre enseignantes et enseignants de diverses disciplines sur le thème des littératies. Elle est membre du Laboratoire de soutien en enseignement des littératies depuis sa création en 2018. Hélène Chabot est actuellement co-chercheuse dans un projet subventionné par le programme d’aide à la recherche sur l’enseignement et l’apprentissage (PAREA) portant sur une nouvelle approche pédagogique de la lecture en littérature.

Roxane Doré enseigne la littérature au collégial depuis 1997. D’abord praticienne, mais aussi chercheuse dans ce domaine, elle a effectué, en collaboration avec Catherine Bélec (enseignante et chercheuse au Cégep Gérald-Godin), une recherche visant à concevoir un prototype d’approche d’enseignement de la littérature au collégial dans le but de favoriser les apprentissages dans les cours de littérature. Elle poursuit actuellement son travail de cochercheuse dans une recherche-action collaborative subventionnée par le PAREA qui permettra de valider la désirabilité, la faisabilité et la viabilité de l’approche développée. À titre de conseillère pédagogique à la valorisation de la langue et au développement des compétences en littératie au Cégep de Drummondville, elle participe aux activités du comité sur la littératie de la Table régionale de l’éducation Centre-du-Québec (TRECQ) et à celles du réseau Repfran (Réseau des répondants et répondantes du dossier du français). En étroite collaboration avec l’équipe enseignante, elle développe une approche intégrée pour le développement des compétences en littératie disciplinaire en Techniques de génie mécanique.

Michèle Dupuis est titulaire d’un baccalauréat en génie de la production automatisée de l’École de technologie supérieure (ÉTS). Elle enseigne dans le programme de Techniques de génie mécanique au Cégep de Drummondville depuis 2006. En tant que coordonnatrice, elle a travaillé, entre 2013 et 2021, sur l’implantation d’un projet pilote d’apprentissage en milieu de travail (ATM). Ce projet a mené à une révision visant l’application d’une approche par projet (APP) à l’ensemble du programme de Techniques de génie mécanique. L’intégration de la littératie disciplinaire dans l’enseignement est un des volets du travail qu’elle effectue actuellement dans ce vaste chantier visant à permettre aux étudiants de faire un apprentissage des savoirs, des savoir-faire et des savoir-être de la profession en contexte authentique.

Jean-Sébastien Ménard est professeur de littérature et de français ainsi que répondant Repfran (Réseau des répondants et répondantes du dossier du français, réseau Repfran) au Cégep Édouard-Montpetit. Il détient un doctorat en littérature de l’Université McGill. Il est derrière l’espace Web Le français s’affiche, une initiative grâce à laquelle le Cégep Édouard-Montpetit a notamment remporté un Mérite du français de l’Office québécois de la langue française (OQLF) et un Mercure dans la catégorie « L’excellence en français ».

Catherine Paradis, diplômée en Études littéraires, est enseignante de français et de littérature au Cégep de Rimouski depuis vingt ans. Très tôt, entre deux cours de formation générale, une tâche au centre d’aide en français et un cours d’Arts, lettres et communication, elle s’est ingéniée à trouver des moyens de valoriser la langue française et la culture québécoise dans son collège. Au fil des ans, elle a développé une multitude d’activités, de formations et de projets collaboratifs pour stimuler, sensibiliser et outiller tant la communauté étudiante que les membres du personnel, et pour les amener, ultimement, à aimer la langue de Miron et à en prendre soin. Elle a donc été une Repfran très active dès la création du réseau, en 2011. Cette année (2022), elle relève un nouveau défi en s’engageant pleinement dans cette communauté de pratique, à titre de conseillère aux affaires éducatives à la Fédération des cégeps.

Julie Roberge travaille au collégial depuis 1997, en enseignement du français et de la littérature et à titre de conseillère pédagogique. Elle enseigne présentement au Cégep Marie-Victorin. Elle a été responsable du bulletin Correspondance du Centre collégial de développement de matériel didactique (CCDMD), a corédigé le manuel Tout pour écrire sans fautes (CEC) et a collaboré au collectif Évaluer les compétences au collégial et à l’université : un guide pratique (AQPC, sous la direction de Julie Lyne Leroux). Elle a aussi participé à la création du Dépanneur linguistique, un portail sur la valorisation du français mis en ligne en novembre 2021. Elle s’intéresse notamment aux stratégies de correction de la langue dans toutes les disciplines.

Ressources complémentaires

Bélec, C. et Doré. R. (2021). L’inclusion explicite des savoir-être dans l’enseignement, un atout pour toutes les disciplines. Pédagogie collégiale, 34(3), 31-38.

Centre de valorisation et d’amélioration, Le français s’affiche! (Cégep Édouard-Montpetit)

Dépanneur linguistique (Cégep Marie-Victorin)

Kingsbury, F. et Tremblay, J.-Y. (2010). Des entraves à l’évaluation de la langue par l’ensemble des professeurs. Correspondance, 15(4).

LabSEL, Laboratoire de soutien en enseignement des littératies (Cégep Gérald-Godin)

Lanctôt, S. (2020). Aider les étudiants à mieux lire et écrire dans notre discipline en s’appropriant le concept de genre textuelPédagogie collégiale, 33(3), 24-30.

« Pédagogie », Le Dépanneur linguistique (Cégep Marie-Victorin)

Pelletier, J., Lachapelle, G., Levesque, F., Moisan, R. et Debeurme, G. (2016). Français écrit au collégial et marché du travail. Regards sur la formation technique et les attentes des employeurs des domaines d’emploi afférents en matière de production d’écrits professionnels. Cégep de Sherbrooke, Recherche subventionnée dans le cadre du Programme d’aide à la recherche sur l’enseignement et l’apprentissage (PAREA), 331 p.

Réseau des répondants et répondantes du dossier du français, réseau Repfran (Carrefour de la réussite au collégial)

Roberge, J. et Roberge, J. (2015). Stratégies de correction des productions écrites dans toutes les disciplines. Dans J. L. Leroux (dir.), Évaluer les compétences au collégial et à l’université : un guide pratique (p. 377-414). Montréal : Association québécoise de pédagogie collégiale.

Ruest, C. et Roberge, J. (2014). Enseignement et représentations autour de l’écrit. Correspondance, 19(2).

© 2022 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés