RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Au secondaire, ils sont plus nombreux à vivre des retards scolaires et ont des résultats plus faibles en français et en mathématiques

Au secondaire, 35 % des élèves issus de familles sans études supérieures ont dû composer avec la reprise d’au moins une année scolaire depuis le début de l’école primaire, alors que cette proportion n’est que de 14 % chez les autres élèves.

retard scolaire

En plus du risque plus élevé d’accuser un retard scolaire, les élèves issus de familles sans études supérieures ont un rendement plus faible au secondaire en français et en mathématiques.

Selon les données de l’EQSJS, il y a deux fois plus d’élèves issus de familles sans études supérieures qui rapportent avoir des résultats inférieurs à 60 % en français (22 %, comparativement à 11 % chez les autres élèves).

En mathématiques, 23 % des élèves issus de familles sans études supérieures qui ont une moyenne inférieure à 60 %, alors que cette proportion est de 14 % chez les autres élèves.

Ces résultats concordent avec la perception qu’ont ces élèves de leur niveau de préparation pour entreprendre des études. Au secondaire, 22 % des élèves issus de familles sans études supérieures évaluent leur niveau de préparation en dessous de la moyenne, alors que cette proportion se situe à 13 % pour les autres élèves.


© 2021 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés