RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Diversité sexuelle et de genre en enseignement supérieur | Dossier CAPRES

Pour citer ce dossier
CAPRES (2020). Diversité sexuelle et de genre en enseignement supérieur. En ligne : http://www.capres.ca/dossiers/diversite-de-genre

La diversité sexuelle (qui réfère à l’orientation sexuelle) et la diversité de genre (qui réfère à l’identité de genre) sont des enjeux actuels importants dans les établissements d’enseignement supérieur, particulièrement en termes de persévérance et de réussite de la population étudiante.

Ce dossier fait état de trois niveaux possibles de reconnaissance de la diversité sexuelle et de genre dans les établissements d’enseignement supérieur :

  • institutionnel et administratif;
  • pédagogique (dans la classe);
  • des services offerts à la population étudiante.

Avant d’examiner ces trois niveaux de reconnaissance de la diversité sexuelle et de genre, les liens entre le sentiment d’appartenance au milieu, la détresse psychologique et la réussite des étudiant·e·s LGBTQ+ sont mis en lumière.

Ce dossier comprend les fiches autoportantes suivantes :

Enjeu

Reconnaître la diversité sexuelle et de genre : une démarche à multiples niveaux

Notions clés

Diversité sexuelle et de genre, de quoi parle-t-on ?

Pratiques inspirantes

Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue : la diversité sexuelle et de genre en région

Université de Sherbrooke : une collaboration fructueuse pour la diversité sexuelle et de genre

Two-Spirit Archives de l’Université de Winnipeg : rendre visibles les personnes bispirituelles

Pour aller plus loin

Outils, sites web, rapports, articles et références

Ce dossier est une production du CAPRES (2020)

Avec la collaboration de :

Line Chamberland (Université du Québec à Montréal), Julie-Christine Cotton (Université de Sherbrooke), France Landry (Université du Québec à Montréal), Séré Lévesque Beauchesne (Université de Sherbrooke), Brett Lougheed (Université de Winnipeg), Édith Quesnel-Bérubé (Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue), Geneviève Reed (Fédération des cégeps), Kathleen Slobodian (Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue) et Marie-Édith Vigneau (Fédération des cégeps).

© 2020 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés