RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Thèse: L’amour chez les jeunes adultes issus de l’immigration

11 novembre 2016 Collégial et universitaire

Cette thèse de doctorat, déposée en 2015 à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) par Catherine Bourassa-Dansereau, porte sur les stratégies de négociation identitaire, l’appartenances sociales et les représentations sociales chez les jeunes adultes issus de l’immigration en contexte amoureux.

L’auteure de la thèse porte son attention sur les jeunes issus de l’immigration et âgés de 16 à 23 ans, période où une grande partie de ces jeunes adultes fréquente des établissements d’enseignement supérieur et où l’intégration scolaire constitue une dimension non négligeable de leur parcours.

La négociation des appartenances sociales au cœur du questionnement de recherche

Plus spécifiquement, Catherine Bourassa-Dansereau tente de répondre à la question suivante : «À travers leurs représentations sociales des relations amoureuses, comment les jeunes adultes montréalais, âgés de 16 à 23 ans et issus de l’immigration, négocient-ils leurs appartenances sociales en contextes amoureux et quelles sont les incidences de cette négociation sur leurs représentations et leur identité?»

La méthodologie

Adoptant une posture inductive afin d’explorer cette question, l’auteur a réalisé cinq groupes de discussion théâtraux ainsi que 16 entretiens individuels semi-directifs auprès de jeunes adultes montréalais issus de l’immigration (hommes et femmes). Au total, ce sont 54 personnes qui ont été interrogées, d’une façon ou d’une autre.

Les places et le rôle des appartenances sociales

Sur le plan des résultats, les premiers éléments présentés concernent les places et le rôle que jouent les appartenances sociales en contexte amoureux. Par appartenances, l’auteur réfère aux appartenances ethnoculturelles, de genre, à la famille, au groupe de pairs et socioéconomique. Parmi celles-ci, les trois premières occuperaient le plus d’importance dans les représentations des jeunes adultes.

L’auteur soutient que ces appartenances sociales «s’articulent aux représentations des jeunes adultes selon des caractéristiques de mobilisation qui sont propres à chaque individu et que ces appartenances sont concomitantes les unes aux autres». Ainsi, toutes les appartenances ne sont pas mobilisées par tous les jeunes adultes. De plus, la façon de les mobiliser n’est pas équivalente d’un cas à l’autre.

Les stratégies de négociation identitaire

Plus loin, l’auteur présente les quatre types de stratégies intrapersonnelles et interpersonnelles que ces jeunes expérimentent tour à tour afin d’être en phase avec leurs diverses appartenances. Les stratégies intrapersonnelles en question sont :

  • l’ambivalence en situation de représentations contradictoires;
  • la segmentation identitaire en fonction des contextes;
  • la réconciliation et la construction; et
  • la négociation par et pour soi.

À ces stratégies sont associées trois dimensions interpersonnelles qui ont émergé des données recueillies :

  • la négociation interpersonnelle;
  • les sentiments de pression, de contrainte et de sécurité associées aux groupes d’appartenance; et
  • la construction sous le regard de l’autre.

À ce sujet, l’auteur affirme que loin de subir leurs appartenances, les jeunes les négocient activement.

Les incidences de la négociation sur les représentations sociales et les identités

La dernière partie de la thèse porte quant à elle sur les incidences qu’à la négociation sur les représentations sociales ainsi que sur l’identité des jeunes adultes issus de l’immigration. L’auteur soutient alors qu’une transformation des représentations sociales est favorisée par ces stratégies de négociation.

Catherine Bourassa-Dansereau conclut sa thèse en mentionnant que sa recherche constitue un apport important du fait qu’elle permet de «remettre en question la place prépondérante donnée à l’appartenance ethnoculturelle, souvent au détriment d’autres appartenances, qui caractérise la grande majorité des études portant sur les jeunes issus de l’immigration».

 

Pour accéder à la thèse en entier

Pour accéder au dépôt institutionnel de l’UQAM (archipel) et au résumé de la thèse

 

 

 

Mots-clés:

© 2020 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés