RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Une offre de services en santé mentale en ligne pour tous les étudiants postsecondaires de Nouvelle-Écosse | Outil

12 février 2020 Collégial et universitaire

Le 28 janvier dernier, la Nouvelle-Écosse a lancé un site web destiné à tous les étudiants postsecondaires de la province afin de leur offrir des services en santé mentale.

L’objectif du site est d’offrir aux étudiants une série d’outil et de ressources en santé mentale en ligne afin de compléter les services de consultation individuelle disponibles sur les campus. Financé par le gouvernement de Nouvelle-Écosse, Healthy Minds NS ou Esprits Sains N-É , est le fruit d’une collaboration entre tous les collèges et universités de la province.

Ce site web offre 5 services entièrement gratuit pour les étudiants et complémentaires à ceux déjà offerts sur les campus. Comme ces services sont tous offerts en ligne ou par texto, les étudiants peuvent y avoir accès n’importe où et au moment qui leur convient. Ces cinq services sont :

  • Kognito : formation en ligne de 45 minutes qui utilise des simulations permettant de mieux comprendre les enjeux entourant la santé mentale, de reconnaître les signes et symptômes et de savoir comment intervenir ou référer.
  • 7 Cups : service de clavardage de soutien par les pairs en ligne, anonyme et confidentiel.
  • TAO : bibliothèque en ligne sur la santé mentale qui comporte des modules interactifs.
  • Crisis Text Line – propulsé par Jeunesse, J’écoute : service canadien de soutien bénévole par texto, disponible 24/7/365.
  • Allo J’Écoute est un service gratuit et confidentiel d’assistance téléphonique pour la population étudiante de niveau postsecondaire en Nouvelle-Écosse qui offre des conseils, des renseignements et des orientations médicales en matière de santé mentale, de toxicomanie et de bien-être fournis par des professionnels.

Lors d’une entrevue donnée à Global News, Dr Elizabeth Cawley, coordonnatrice du projet et de Medavie Healthy Campuses à l’Association des université de l’atlantique, a indiqué que le principal frein à la consultation chez les étudiant postsecondaires est le fait qu’ils ne considèrent pas que leurs problèmes nécessitent de faire appel à des services professionnels. Les outils proposés sur le site permettent de briser cette barrière, car les étudiants peuvent contacter facilement des pairs aidants ou utiliser le texto de façon confidentielle à partir de leur téléphone mobile et les délais de réponses sont très courts.

Mots-clés:

© 2020 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés