Le CAPRES devient l'Observatoire sur la réussite en enseignement supérieur (ORES).

Nous travaillons actuellement à la création d'une nouvelle plateforme qui présentera des contenus plus pertinents que jamais. Restez à l'affût: oresquebec.ca sera mis en ligne à l'hiver 2023!

RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Sept pistes pour le maintien de la santé mentale des étudiant·es | Outil

20 mai 2022 Collégial et universitaire

Inside Higher Ed propose une infographie mettant l’accent sur le rôle du corps enseignant dans le maintien d’une bonne santé mentale chez les étudiant·es.

Les pistes d’action proposées dans l’infographie sont inspirées des résultats d’un sondage « Student Voice » mené auprès d’un échantillon de 2000 étudiant·es provenant d’une centaine d’établissements d’enseignement supérieur aux États-Unis.

En raison de la fréquence de leurs interactions avec les étudiant·es, cette infographie cible plus précisément sept pistes d’action pour les enseignant·es, dont voici un résumé :

1. Connaître les facteurs de stress des étudiant·es

L’enquête a révélé que les facteurs de stress les plus nommés par les étudiant·es sont liés aux cours et à la charge de travail qui leur est associée.

Image : Extrait de l’infographie produite par Inside Higher Ed

2. Assumer un rôle actif en faveur du bien-être des étudiant·es

La santé mentale des populations étudiantes ne repose pas uniquement sur les ressources d’aide en santé mentale. Les méthodes d’apprentissage et les curriculums peuvent aussi intégrer des notions favorisant la santé mentale positive.

3. Choisir des dates limites compatibles avec un mode de vie sain

L’infographie fait valoir que les moments de remise des travaux ont un impact sur la santé mentale. Par exemple, un devoir à remettre à neuf heures du matin risque d’encourager les étudiant·es à travailler toute la nuit.

4. Inclure des ressources sur le bien être dans les plans de cours et dans les séances

Ces informations permettraient aux étudiant·es d’être mieux outillés lorsqu’ils et elles ont besoin de soutien.

5. Lutter pour l’équité et l’accès dans la classe

Les tensions raciales et la discrimination sont identifiées comme facteurs de stress importants sur lesquels les professeur·es doivent agir.

6. Se former à reconnaître les signes indiquant qu’un·e étudiant·e a besoin d’aide

Ces formations permettraient de mieux accompagner les étudiant·es et de leur suggérer les ressources appropriées.

7. Prendre soin de soi

En dépit du rôle que les enseignant·es peuvent jouer, ils et elles doivent se préserver et ne pas oublier que le soutien aux étudiant·es ayant des enjeux de santé mentale est exigeant.

À propos de « Student Voice »

La section « Student Voice » du site d’Inside Higher Ed s’intéresse à la perspective des étudiant·es au sujet d’enjeux liés à l’enseignement supérieur. Avec la collaboration de Kaplan, une entreprise américaine offrant des services aux établissements d’enseignement supérieur, et de la compagnie spécialisée dans les sondages en ligne College Pulse, Inside Higher Ed produit et donne accès à des enquêtes menées auprès des étudiant·es.

Les enquêtes menées en 2022 portaient notamment sur la santé mentale des étudiant·es, leur situation financière et sur les processus d’admission.

Consulter l’infographie « 7 Ways Professors Can Prioritize Student Wellness »

Consulter le dossier CAPRES «  Santé mentale des étudiant·es collégiaux et universitaires » (2018)

Mots-clés: -

© 2022 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés