RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Santé mentale | Forum d’information et de réflexion sur le modèle des Recovery Colleges

28 février 2018 Collégial et universitaire
event Date: 28 mars 2018

Le 28 mars prochain, au campus de l’UQTR de Drummondville, se tiendra la demi-journée du premier forum d’information et de réflexion sur le nouveau projet d’implantation provinciale d’un centre de formation de type « Recovery College ».

Cet événement multi-campus, le premier au Québec, vise à présenter le modèle des Recovery Colleges, à entamer la réflexion sur son implantation au Québec, à échanger entre partenaires et à recueillir leurs premières impressions. Une deuxième demi-journée est déjà prévue dans la prochaine année pour poursuivre la réflexion.

Nouveau modèle en santé mentale

Bien implantés en Angleterre, les Recovery Colleges sont des nouveaux modèles de services issus du domaine de la santé mentale basés sur des principes éducationnels. Ils visent à rejoindre les personnes atteintes d’un trouble de santé mentale, les personnes à risque, de même que les membres de leur entourage. Les participants sont considérés comme des étudiants qui apprennent ensemble à soutenir l’autogestion et le rétablissement.

Selon le Centre d’études sur la réadaptation, le rétablissement et l’insertion sociale (CÉRRIS), ce modèle a pour but de « soutenir le bien-être et le rétablissement des personnes en valorisant le développement de connaissances et compétences, le partage de savoirs théorique et expérientiel et l’utilisation prioritaire du soutien entre pairs et des ressources du milieu naturel ».

Avantages du modèle

Bien qu’il ne remplace par les interventions thérapeutiques et psychosociales offertes à certaines personnes, les avantages répertoriés du modèle sont de :

  • rejoindre plusieurs personnes;
  • valoriser l’autogestion de la maladie mentale;
  • valoriser la reprise d’activités significatives;
  • valoriser l’apprentissage des principes du rétablissement;
  • réduire l’utilisation de services spécialisés.

Ce modèle qui est axé « rétablissement » permet aussi l’embauche de personnes atteintes de maladie mentale à titre de pairs aidants. En effet, une grande importance est accordée au savoir expérientiel, à la participation active et positive des membres de l’entourage et à la lutte à la stigmatisation par le contact entre personnes d’horizons différents.

Partenaires du projet

Cette demi-journée de forum va permettre de débuter la réflexion entre partenaires, d’identifier les besoins de la région et de consolider les bases du projet pilote à venir. À cet égard, une formulation en langue française sera réfléchie pour remplacer l’expression anglophone. 

 

Lieu

Campus de Drummondville, UQTR

555 Boulevard de l’Université, Drummondville, Québec

Date

28 mars 2018, 8 h 30 à 12 h

Coût

Gratuit, sur inscription

 

Pour accéder directement au site du colloque

© 2020 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés