RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Je tiens la route! Un projet de recherche sur le rehaussement de la santé mentale au collégial

6 avril 2016 Collégial

Un projet de recherche mené au Cégep de l’Outaouais donne lieu au programme Je tiens la route! pour rehausser les interventions en santé mentale.

La recherche

La démarche d’implantation du projet Je tiens la route! a été réalisée dans le cadre du programme PAREA au Cégep de l’Outaouais par Marc Martineau, enseignant au département de psychologie au Cégep de l’Outaouais et coordonnateur du programme Je tiens la route!, Guy Beauchamp professeur au département de psychoéducation et de psychologie de l’UQO, Louise Fournier, professeure au département de médecine sociale et préventive de l’Université de Montréal, Florence Déplanche de l’Institut national de santé publique du Québec et Simon Drolet, directeur général du Centre de pédiatrie sociale de Gatineau.

Par cette recherche-action, les chercheurs souhaitaient « implanter un programme en prévention et promotion de la santé mentale au Cégep de l’Outaouais dans le but accroître le sentiment de bien-être des étudiants et d’améliorer leur santé mentale, tout en soutenant leur cheminement scolaire ».

Pour y arriver, ils ont développé et mis en marche un programme d’application des connaissances (PAC) pour  s’assurer que les stratégies développées reposent sur des données probantes et qu’elles correspondent bien aux spécificités du cégep. Les actions ont été mises en place en 2012-2013 et en 2013-2014.

Les objectifs 

  1. Développer un programme d’application de connaissances (PAC) et le mettre en oeuvre au Cégep de l’Outaouais;
  2. Développer des stratégies en prévention/promotion qui cadrent bien avec la situation des étudiants du Cégep de l’Outaouais;
  3. Déployer des stratégies qui rejoignent un grand nombre de personnes pour maximiser l’effet citoyen en santé mentale chez les étudiants et les membres du personnel;
  4. Créer un programme en prévention/promotion en santé mentale au Cégep de l’Outaouais qui suit les lignes directrices de l’approche École en santé;
  5. Évaluer la démarche et ses retombées.

Les principaux résultats

Le résultat le plus tangible de cette recherche est la création du programme Je tiens la route!, qui vise à complémenter et à bonifier les services existants en santé mentale au Cégep de l’Outaouais. Un grand nombre de stratégies ont été conçues et mises sur pied par un comité de réflexion en santé mentale et des équipes de création étudiante: site Web et page Facebook, affiches, capsules théâtrales et animations diverses dans des lieux publics du Cégep, présentations auprès de tous les employés et de centaines d’étudiants, concours vidéo, Journées orange, etc.

« L’approche se base sur une métaphore très simple: celle de préparer sa voiture en la munissant de quatre bons pneus d’hiver pour bien tenir la route lors de tempêtes. Ces pneus correspondent respectivement au bien-être physique, psychologique, social et spirituel (quête de sens) ». Des stratégies accessibles qui s’appuient sur des données probantes de recherche ont été développées en rapport à chaque pneu. Ce programme a été développé selon une approche scolaire globale. La philosophie qui le sous-tend est de « favoriser la littératie en santé mentale pour maximiser la résistance aux épreuves, la capacité de résilience et l’épanouissement. »

Les suites du programme

À l’issue du projet, la direction du Cégep de l’Outaouais offre maintenant son soutien au programme et elle se penche sur les façons d’intégrer les meilleures pratiques en prévention et en promotion de la santé mentale, notamment dans le cadre de la mise en oeuvre de son plan de réussite. De plus, des membres du personnel du cégep qui désiraient s’assurer de la pérennité du programme ont fondé une communauté « Je tiens la route » qui parrainera les activités du programme au cours des prochaines années. Les principaux résultats obtenus par l’expérience de l’Outaouais constituent une source d’inspiration pour d’autres collèges et universités qui souhaitent améliorer la santé mentale de leurs étudiants.

Les améliorations à venir

Les chercheurs soulèvent, à la fin de leur rapport de recherche, que « les actions de prévention et de promotion devront davantage tenir compte des facteurs reliés au faible revenu, à la famille, au multiculturalisme et aux situations de handicap. De plus, elles devraient maintenant cibler davantage le développement d’habiletés de socialisation, de gestion de stress et de résolution de problèmes, puisque de telles interventions semblent être jeunes ».

Pour en savoir plus

Deux versions du rapport de recherche Rehaussement des interventions en santé mentale. La démarche d’implantation du programme Je tiens la route! sont disponibles: la longue et l’abrégée.

 

 

Mots-clés:

© 2020 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés