RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Manuels numériques ou physiques ? | Publication

9 mars 2020 Collégial et universitaire

Blackwell, la maison d’édition d’ouvrages académiques (livres physiques et numériques), a mené un sondage sur les préférences des étudiants et des enseignants en matière de matériel d’apprentissage.

Dans un récent article paru dans Times Higher Education, la journaliste Anna McKie fait état de cette enquête menée auprès de 741 étudiants des universités britanniques. Le sondage comprenait notamment la question suivante : « Si chacune des ressources suivantes – manuels imprimés, livres électroniques ou didacticiels numériques – est mise à votre disposition gratuitement, laquelle préféreriez-vous utiliser dans vos études ? »

Les résultats montrent que 76 % des personnes interrogées ont déclaré préférer les manuels imprimés, contre 18,5 % qui ont choisi les livres électroniques et 5,5 % qui ont dit préférer les didacticiels numériques.

Principaux avantages

La maison d’édition a également interrogé des enseignants sur les avantages des différents formats de manuels scolaires.

Les manuels physiques auraient, selon les répondants du sondage, une plus grande valeur éducative que les autres formats.

Photo prise par Kaboompics (Canvas)

Plusieurs enseignants interrogés considéraient que les manuels physiques étaient les plus utiles pour la concentration, la facilité d’annotation et de prise de notes, de même que pour obtenir de bons résultats scolaires. Les manuels numériques et les didacticiels numériques n’ont reçu de meilleures notes que pour l’accessibilité.

Les pratiques actuelles

À la question de savoir s’ils utilisaient des manuels dans leur enseignement, 88 % des professeurs ont répondu positivement. Parmi les autres ressources utilisées, figurent dans l’ordre des articles de journaux, des notes de cours dans un environnement d’apprentissage virtuel, des livres électroniques de bibliothèque et des ouvrages de référence de bibliothèque. 

L’enquête a également montré que les enseignants sous-estimaient la valeur accordée par les étudiants aux livres physiques, puisque seulement 48 % d’entre eux ont deviné qu’il s’agissait de leur ressource d’apprentissage préférée.

Ces résultats sont confirmés par une étude réalisée en 2016 par Naomi Baron, professeure de linguistique et directrice du Center for Teaching, Research and Learning (American University), selon laquelle 92 % des étudiants américains préféraient les ressources en format papier.

Pourquoi le livre électronique est-il alors si populaire, malgré cette préférence pour le livre physique ? Selon la maison d’édition universitaire Blackwell, le coût accessible du e-book serait le facteur le plus important dans ce choix.

Source : McKie, A. (2020). Majority of students still prefer physical books, survey finds, Times Higher Education, 5 mars.

Mots-clés: - -

© 2020 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés