RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Logement étudiant et réussite en pandémie | Nouvelle

8 décembre 2020 Collégial et universitaire

Selon les résultats d’une vaste enquête américaine menée cet automne, les étudiant·e·s vivant sur le campus ou à proximité avec leurs pair·e·s ont vécu des expériences d’apprentissage et de socialisation positives, même si tous leurs cours étaient en ligne.

Ce récent sondage, dont les principaux résultats sont présentés dans un article de Inside Higher Ed, a été mené auprès de 42 600 étudiant·e·s de premier cycle et d’un petit nombre d’étudiant·e·s des cycles supérieurs. Il faut toutefois mentionner que cette enquête a été menée par l’American Campus Communities (ACC), l’un des plus grands fournisseurs de logements pour la population étudiante aux États-Unis.

Environ 85 % des personnes interrogées affirment qu’elles peuvent réussir leurs études pendant la pandémie, un résultat qui n’est que d’un point inférieur (86 %) aux réponses de la même question, en 2019.

En habitant les résidences de l’établissement d’enseignement supérieur fréquenté, il est possible d’éviter certains problèmes comme les ruptures de connexion à Internet, un environnement familial négatif, la difficulté à trouver un endroit adéquat ou calme pour faire suivre des cours ou travailler, l’absence de contacts sociaux, etc.

Socialiser avec les pair·e·s

La socialisation est une partie importante de l’expérience universitaire qui manque à ceux et celles qui n’habitent pas sur le campus ou qui ont des interactions sociales limitées, selon une autre enquête récente de l’ACC sur la déstigmatisation en santé mentale citée dans l’article. Près de 84 % des étudiant·e·s ont déclaré que leur vie sociale était le premier aspect de l’expérience universitaire qui leur manquait pendant la pandémie.

Parmi ceux et celles vivant dans des résidences ou à proximité du campus, 57 % ont déclaré avoir tout de même ressenti un « sentiment de communauté » pendant la pandémie. Ces étudiant·e·s vivent toutefois une certaine insatisfaction par rapport à des aspects de leur expérience universitaire, dont la capacité à maintenir « la routine, la motivation et la concentration ».

Les répondant·e·s étaient également partagés quant à leur expérience de « mentorat, tutorat et collaboration avec un groupe de pair·e·s », dont près de 57 % étaient satisfait·e·s et environ 28 % insatisfait·e·s, selon l’enquête.

Respect des règles

Cette enquête de l’ACC a également révélé que les étudiant·e·s se conformaient aux directives de santé publique. Près de 96 % des étudiant·e·s ont déclaré être tout à fait d’accord ou d’accord avec le fait de suivre activement les consignes de leur collège, comme la distanciation sociale, la limitation des rassemblements et le port de masques.

Ce résultat élevé a toutefois chuté lorsque les étudiant·e·s ont jugé le comportement de leurs pair·e·s ; environ 62 % des répondant·e·s ont déclaré être tout à fait d’accord ou d’accord avec le fait que leurs pair·e·s suivaient les directives et près de 22 % ont déclaré être en désaccord ou tout à fait en désaccord.

Enfin, peu d’étudiant·e·s ne sont pas satisfait·e·s des politiques et des procédures que leur établissement a mises en place pour lutter contre la COVID-19, selon le rapport d’enquête de l’ACC. Près de la moitié des étudiant·e·s ont qualifié la réponse de leur établissement d’ « efficace », 37 % l’ont jugée « adéquate » et 7 % l’ont décrite comme « insuffisante », selon les résultats de l’enquête.

Consulter l’article dans Inside Higher Ed

Consulter le rapport de l’enquête de l’American Campus Communities (ACC)

Mots-clés: - - - -

© 2021 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés