RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Le projet interordres, des ressources pour soutenir l’accès, les transitions et la persévérance aux études supérieures | Outils

20 septembre 2021 Collégial et universitaire

Les ressources du projet interordres sont maintenant en ligne! Il s’agit d’une mine d’or d’informations et d’outils d’intervention concernant l’accès, les transitions et la persévérance aux études supérieures des étudiant·es de milieux à faible capital scolaire et socioéconomique.

Image : logo du projet interordres

Mentorat, transitions réussies, accessibilité aux études, besoins diversifiés de la population étudiante, persévérance… autant de thématiques abordées dans les pages web du projet interordres sur le site du CAPRES. Issues d’une longue réflexion et fruits de deux phases d’élaboration, les ressources développées par le projet interordres permettront d’appuyer la mise en place de plusieurs mesures contenues dans le Plan d’action pour la réussite en enseignement supérieur 2021-2026, le PARES.

Une boite à outils

En raison de la diversité des outils d’intervention issus du projet, le lectorat est invité à consulter les pages web du projet interordres en fonction de ses besoins. La section « Outils » comprend quatre catégories :

Cela dit, les outils du projet interordres intéresseront quiconque souhaite approfondir ses connaissances sur les étudiant·es de milieux à faible capital scolaire et socioéconomique, afin de les accompagner durant leurs différentes transitions scolaires, voire de devenir des mentor·es pour eux.

Qui sont ces étudiant·es? De quels milieux sont-ils·elles issu·es?

Image : Aubin-Horth, S. (2021). Devenir un modèle signifiant auprès des élèves et des étudiant·es issu·es de milieux à faible capital scolaire et socioéconomique du primaire à l’université, p. 3

Une vision commune

À plusieurs égards, les outils du projet interordres peuvent contribuer à la mise en œuvre du PARES, particulièrement les mesures concernant l’accessibilité, les transitions, le mentorat étudiant, ainsi que l’intervention de modèles signifiants au regard des études supérieures. Le PARES représente un investissement de 450 M$ sur 5 ans pour la réussite scolaire en enseignement supérieur. Le Plan se décline en quatre axes :

1. accessibilité à l’enseignement supérieur;

2. les transitions interordres et intercycles;

3. les initiatives en matière de persévérance et de réussite répondant aux besoins diversifiés de la communauté étudiante;

4. la consolidation et le transfert des connaissances en matière de réussite.

MES (2021). Plan d’action pour la réussite en enseignement supérieur 2021-2026

De l’importance du mentorat pour la persévérance scolaire des jeunes

Image : Canva

Les outils du projet placés sous la thématique « Pour nourrir les aspirations scolaires et professionnelles à l’aide de modèles positifs » s’avèreront utiles à la mise en place de la mesure 1.4 « Soutenir des initiatives qui font valoir la réussite scolaire de modèles signifiants ou inspirants » de l’axe 1 du Plan d’action. Deux outils étoffés sont associés à l’importance des modèles signifiants pour les étudiant·es de milieux à faible capital scolaire et socioéconomique.

  1. Le guide pratique présente la signification d’un modèle signifiant et donne des pistes pour mettre en pratique un tel projet, il est accompagné d’une brève vidéo, réalisée en collaboration avec le CAPRES, sur l’importance de ces modèles pour les jeunes « à risque »;
  2. La « Trousse de mentorat interordres par les pairs étudiants (collégial – université) » offre un riche accompagnement dans l’implantation d’un programme de mentorat interordres.

Une transition interordres ouverte à différents scénarios de parcours scolaires

La catégorie d’outils « Pour mettre en place des conditions favorables à une transition réussie vers les études supérieures » du projet interordres évoque la mesure 2.3 de l’axe 2 du PARES, soit « Soutenir les pratiques institutionnelles qui valorisent la diversité des parcours et des cheminements de même que celles qui facilitent les transitions interordres et, pour l’enseignement universitaire, intercycles. » Parmi toutes les ressources pertinentes de cette catégorie, la capsule vidéo « Avoir un diplôme qu’est-ce que ça donne? » sort du lot en ce qu’elle sensibilise les parents et leurs jeunes à l’importance d’obtenir un diplôme. L’application mobile « transitionscolaires.ca » permet, quant à elle, « aux parents, aux jeunes et aux intervenants d’avoir en continu l’ensemble de l’information factuelle en lien avec les transitions vécue par nos jeunes sur l’ensemble du continuum scolaire » (projet interordres). Cette section sur les transitions propose notamment « une stratégie et des outils d’accompagnement des élèves et de leurs parents à la préparation d’une transition entre le secondaire et les études collégiales ».

Une communauté étudiante diversifiée

Enfin, dans la catégorie « Pour reconnaître les besoins de soutien des étudiant·es issu·es de famille à faible capital scolaire et socioéconomique », on trouve un guide d’élaboration d’un référentiel d’accompagnement au projet d’études des populations étudiantes collégiales et universitaires. Les profils variés des étudiant·es présentés dans ce guide rappellent à quel point le défi de répondre aux besoins distincts d’une population étudiante complexe et hétéroclite est grand. Il s’agit d’ailleurs de l’axe 3 du PARES, intitulé « Les initiatives en matière de persévérance et de réussite répondant aux besoins diversifiés de la communauté étudiante » et évoqué ci-dessus. 

À propos du projet interordres

Le projet interordres s’est déroulé en deux phases (voir l’historique du projet interordres sur le site du CAPRES). Alors que la première phase du projet (2014-2017) avait permis de développer des connaissances sur les étudiant·es issu·es de famille sans antécédents d’études supérieures, la seconde phase (2017-2021) s’est principalement concentrée sur le déploiement des outils d’intervention.

Image : logo du SAJ

L’ensemble de ces ressources ont été réalisées grâce à l’engagement de neuf établissements d’enseignement supérieur des régions de l’Abitibi-Témiscamingue, du Bas-Saint-Laurent et du Saguenay-Lac-Saint-Jean, avec l’appui financier du Secrétariat à la jeunesse du Québec (SAJ) (2017-2021), du ministère de l’Enseignement supérieur (MES) (2014-2017) et du Fonds de développement académique du réseau (FODAR) de l’UQ (voir les pages Partenaires et Équipes et contacts).

Un webinaire portant sur les différentes étapes de la PHASE 2 du projet interordres est disponible pour (ré)écoute sur le site web du CAPRES.

Les pages du projet interordres mises en ligne récemment comprennent six sections : 1) Pourquoi s’intéresser à ces étudiant·es? 2) À propos du projet; 3) Activités de diffusion; 4) Outils; 5) Équipes et contacts; 6) Partenaires

Sources : Projet interordres sur le site web du CAPRES.

Ministère de l’Enseignement supérieur (2021). Plan d’action pour la réussite en enseignement supérieur 2021-2026. Québec : Gouvernement du Québec, 86 p.

Aubin-Horth, S. (2021). Devenir un modèle signifiant auprès des élèves et des étudiant·es issu·es de milieux à faible capital scolaire et socioéconomique du primaire à l’université. Guide pratique. Projet interordres, 48 p.

Mots-clés: - - -

© 2021 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés