RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Le cheminement scolaire jusqu’aux études universitaires de personnes issues d’un milieu socio-économique défavorisé

10 décembre 2007 Collégial et universitaire

Auteure : Annick Robertson, Étudiante au doctorat et chargée de cours
Université du Québec à Chicoutimi

Le 2 octobre 2007, le CAPRES a rencontré Mme Annick Robertson, étudiante au doctorat en éducation (programme réseau UQAC / UQAM), concernant les résultats d’un projet de recherche réalisé dans le cadre de sa maîtrise, intitulé : «  Le cheminement scolaire jusqu’aux études universitaires de personnes issues d’un milieu socio-économique défavorisé». Madame Robertson s’intéresse actuellement, dans le cadre de ses études doctorales, aux stratégies développées par les étudiants des milieux défavorisés pour réussir au secondaire et à la manière dont ils expliquent leur succès. Mme Robertson a bien voulu nous accorder une entrevue.

 

Extrait

« Quels sont les obstacles les plus souvent rencontrés?

Les problèmes familiaux, tels l’alcoolisme du père ou la maladie des parents, engendraient des problèmes financiers et un malaise profond. Très jeunes, ils ont constaté qu’ils étaient différents, marginalisés et qu’ils devraient faire plus d’efforts pour obtenir ce qu’ils désiraient. La marche était haute… Une fois passés le primaire et le secondaire, les problèmes financiers semblaient moins contraignants. Disons qu’ils avaient connu pire! Ils semblaient en avoir tiré de grandes leçons. »

 

Lire l’article

 

Mots-clés: - -

© 2020 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés