RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Investir dans la réussite éducative des jeunes des communautés noires | Nouvelle

14 octobre 2021 Collégial et universitaire

Parmi les nombreuses initiatives du Sommet socioéconomique pour le développement des jeunes des communautés noires (SDESJ), le projet pilote « Ensemble pour nos jeunes », lancé à la mi-août, s’attaque au décrochage scolaire des jeunes des communautés noires.

Ensemble pour nos jeunes, c’est 50 jeunes décrocheur·euses qui reçoivent un accompagnement dans leurs parcours visant à obtenir un premier diplôme, porte d’entrée vers les études supérieures. L’offre comprend un accompagnement de 18 mois par une équipe d’expert·es, une bourse de motivation, le paiement des frais de scolarité et du matériel technologique. Une dizaine d’organismes membres du Sommet (Bureau de la communauté haïtienne de Montréal, Maison des jeunes Louverture, Maison d’Haïti, Chantier d’Afrique du Canada, Coumbite de Laval, Fonds 1804 pour la persévérance scolaire et One Full Circle) ont collaboré à cette initiative (site web du SDESJ).

Mission du SDESJ

La Déclaration des 51 membres du Sommet est claire quant à sa mission auprès des jeunes des communautés noires :

« Nous croyons que nos jeunes méritent de vivre dans une société dans laquelle la qualité de vie, la diversité culturelle, l’égalité des chances, la protection de l’environnement, la réussite éducative, l’emploi et l’inclusion sont au cœur des préoccupations quotidiennes.

Nous avons convenu de contribuer à apporter des réponses synergiques et innovantes aux défis auxquels font face nos jeunes, comme le racisme, la discrimination, le profilage racial, le chômage, le sous-emploi, le décrochage scolaire et la précarité. »

Déclaration des membres du SDESJ

Bourse pour les étudiant·es noir·es en santé de la circonscription de Viau

Récemment, le SDESJ a aussi remis la bourse du député de Viau, Frantz Benjamin, visant à récompenser un·e étudiant·e dans les domaines de la médecine et des sciences de la santé pour les jeunes noir·es de la circonscription de Viau, à Wolf Thyma. L’étudiant en dernière année de médecine à l’Université de Montréal, récipiendaire d’une bourse de 2 500 $, a déclaré : « Je pense que je suis l’illustration de ce que les jeunes de Saint-Michel, de Montréal sont capables d’accomplir, nous avons besoin qu’on investisse en nous. On ne manque pas d’intelligence, ce qui nous manque c’est l’opportunité d’y arriver. » (site web de SDESJ).

Observatoire des communautés noires du Québec

Auparavant, en juin dernier, l’Observatoire des communautés noires du Québec – un projet de 6 millions $ sur cinq ans – était créé grâce aux organismes membres du SDESJ et à la Fondation Lucie et André Chagnon. L’Observatoire entend documenter les réalités socioéconomiques des jeunes des communautés noires; œuvrer au développement communautaire des organismes dédiés à ces communautés; mobiliser la collaboration entre les équipes de recherche, de pratique et les jeunes; favoriser la communication des savoirs produits auprès de la population québécoise (site web du SDESJ).

Cyberhaine et compétences numériques

D’autres projets de la SDESJ visent à lutter contre le racisme et pour une inclusion socioéconomique des jeunes. En mars 2021, un projet de lutte contre les discours et comportements haineux sur internet #cyberhaine était lancé. Un autre projet en cours Communauté Connecté Contre la Covid-19 (4C) vise à lutter contre la fracture numérique des jeunes issus de milieux défavorisés. L’initiative offre un accompagnement aux familles et aux jeunes concernant leurs compétences numériques. Elle leur permet de recevoir un ordinateur ou un appareil mobile, un accès internet haute vitesse illimité, ainsi qu’un soutien technique.

En somme, le SDESJ œuvre auprès des jeunes des communautés noires, notamment grâce à des bourses et des projets ciblés et stratégiques. Il a aussi contribué à la création de l’Observatoire des communautés noires du Québec, un centre de veille et d’analyse sur les défis socioéconomiques vécus par les communautés noires au Québec.

Dossier CAPRES sur la persévérance en enseignement supérieur

Dans le dossier du CAPRES sur la « Persévérance en enseignement supérieur » (2021), la fiche intitulée « Université de Montréal : soutenir l’accès et la persévérance des étudiant·es noir·es en médecine | Pratique inspirante » révèle une sous-représentation des étudiant·es des communautés noires dans les programmes de médecine. L’UdM a mis en place des mesures institutionnelles pour répondre à ce problème, comme le programme interordres « Accès médecine ».

Consultez également l’enregistrement et les documents de présentation du webinaire du CAPRES « Étudiant·es noir·es en enseignement supérieur : réalités et leviers pour une meilleure accessibilité, persévérance et réussite ».


Sources : site web du Sommet socioéconomique pour le développement des jeunes des communautés noires.

Déclaration du sommet socioéconomique pour le développement des jeunes des communautés noires.

Rapport annuel du SDESJ 2020-2021.

Pour devenir membre du Sommet.

CAPRES (2021). Persévérance en enseignement supérieur. En ligne : http://www.capres.ca/dossiers/perseverance-motivation

Informations sur le programme « Accès médecine ».

Mots-clés: - - - -

© 2021 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés