RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Des étudiants de plus en plus mobiles

1 avril 2015 Collégial et universitaire

Un article dans Le Devoir trace sommairement un portrait de la mobilité étudiante dans les universités.

Dans l’article Des données sur l’internationalisation des universités canadiennes publié en décembre 2014, l’Association des universités et collèges du Canada (AUCC) nous apprenait que :

En 2014, environ 89 000 étudiants étrangers étaient inscrits à temps plein au premier cycle sur les campus canadiens (soit environ 11 % de l’ensemble des étudiants à temps plein au premier cycle) et 44 000 étudiants étrangers étaient inscrits à temps plein aux cycles supérieurs (soit presque 28 % de tous les étudiants aux cycles supérieurs).

Le Devoir a publié le 29 mars l’article Des étudiants de plus en plus mobiles qui souligne que « Le choix de suivre à l’étranger une partie de sa scolarité représente une façon de donner de l’intérêt à ses études universitaires, de se découvrir au plan personnel et d’enrichir son portfolio pour lancer sa carrière professionnelle du bon pied. »

L’article du Devoir aborde aussi les défis pour les nouveaux arrivants ou pour les étudiants qui viennent au Québec pour un court séjour d’étude. L’adaptation aux hivers québécois figure parmi les quelques craintes des étudiants étrangers.

Mots-clés:

© 2020 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés