RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Un laboratoire artistique pour les Autochtones | Nouvelle

27 mai 2021 Collégial et universitaire

L’ouverture officielle du Laboratoire des nouveaux médias Aabijijiwan et du Centre de recherche collaborative Kishaadigeh, situés dans l’enceinte du Richardson College for the Environment and Science Complex de l’Université de Winnipeg, aura lieu le 11 juin 2021.

Image : Logos du Laboratoire Aabijijiwan et du Centre Kishaadigeh tirés de leur site web

« Aabijijiwan signifie le flux ou le mouvement des ondulations de l’eau, car le nouvel espace créera des effets d’entraînement qui transformeront la ville de Winnipeg et au-delà. »

Site web du Laboratoire Aabijijiwan

Mission

Image : Julie Nagam (Université de Winnipeg)

Sous la direction de Julie Nagam, directrice du Laboratoire des nouveaux médias Aabijijiwan et co-directrice avec Jaime Cidro du Centre de recherche collaborative Kishaadigeh, ces espaces ont pour mission de faire entendre les voix autochtones dans des domaines variés : études visuelles, nouveaux médias, géographie critique, études autochtones et l’histoire de l’art.

Grâce à ce laboratoire, la direction aspire à inclure les « épistémologies autochtones » dans les savoirs universitaires. Elle vise également une meilleure inclusion des étudiant·es autochtones dans leur campus, cela pour favoriser leur réussite et développer leur sentiment d’appartenance.

« L’avenir est ancré dans la collaboration. L’art peut être un catalyseur pour transformer radicalement l’espace et créer un changement social. Il peut rompre des lieux et susciter des dialogues difficiles pour les générations à venir. »

Julie Nagam, citée sur le site web Aabijijiwan

Dialogue, création et recherche

Lieux de dialogue, de création et de recherche autochtone à l’Université de Winnipeg, le Laboratoire Aabijijiwan et le Centre Kishaadigeh permettront, entre autres choses, la formation et le développement des compétences numériques de jeunes Autochtones afin de favoriser leur réussite scolaire. Cela dit, ces lieux accueilleront tous ceux et celles qui veulent s’y retrouver, sans distinction d’appartenances.

« Le projet est axé sur la mise en place de laboratoires médiatiques autochtones intergénérationnels et multidisciplinaires qui favoriseront le mentorat d’artistes, d’étudiant·es et de chercheur·euses émergent·es à divers stades de leur carrière. »

Communiqué de l’Université de Winnipeg

À ce titre, le Laboratoire et le Centre accueillent déjà des artistes en résidence.

Image : Jaime Cidro (Université de Winnipeg)

Le Laboratoire de nouveaux médias Aabijijiwan comprend quatre « espaces numériques » distincts, l’un dédié au son, les autres dédiés respectivement à la projection, à la réalité virtuelle (VR), et à l’animation et au vidéo. Afin que ces médias puissent être combinés, un studio interactif et collaboratif est également disponible.

Quant au Centre de recherche collaborative Kishaadigeh, il privilégie les méthodologies autochtones en adoptant une approche multidisciplinaire, créative et accueillante. Des rencontres de groupes, comme des ateliers, sont possibles dans ce lieu, aussi bien que le travail individuel. Un espace est réservé aux familles et aux rencontres intergénérationnelles.

Les ressources technologiques et numériques du Laboratoire sont variées et incluent autant des outils technologiques que des outils plus traditionnels pour la couture, la broderie ou le « perlage ».

Les partenaires de la création du Laboratoire sont la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI); le Research Manitoba (RM); le Bureau de l’écran autochtone (BEA); l’Université de Winnipeg; le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH); et les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC).

Sources : communiqué de l’Université de Winnipeg et site web du Laboratoire Aabijijiwan et du Centre Kishaadigeh

Pour contacter le laboratoire et le centre.

Mots-clés: -

© 2021 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés