RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Étudiant·e·s des Premiers Peuples : des nouveaux logements | Nouvelle

8 décembre 2020 Collégial et universitaire

Une aide financière de 18,4 millions de dollars sera accordée à la Société immobilière du Regroupement des centres d’amitié autochtones du Québec (RCAAQ) pour soutenir la construction de trois centres d’hébergement pour les étudiant·e·s des Premiers Peuples.

La ministre de l’Éducation supérieure, Danielle McCann, et le ministre responsable des Affaires autochtones, Ian Lafrenière, visent ainsi à améliorer l’accès à l’éducation postsecondaire de ces étudiant·e·s, qui vivent parfois en régions éloignées.

Cette aide financière répond, entre autres, aux recommandations des commissions CERP (Commission d’enquête publique sur les relations entre les peuples autochtones et certains services publics au Québec) et GTNIM (Commission d’enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues ou assassinées).

Sept-Îles et Trois-Rivières

Le projet vise notamment à consolider la construction de deux centres d’hébergement, l’un à Trois-Rivières et l’autre à Sept-Îles, dont l’ouverture est prévue en août 2022.

Le centre de Sept-Îles offrira 32 unités de tailles variées, du studio à l’appartement de six pièces et demie. L’immeuble sera situé sur le terrain du Cégep de Sept-Îles.

Le centre de Trois-Rivières offrira 40 unités de tailles variées, allant également du studio à l’appartement de six pièces et demie. Il sera situé à distance de marche de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) et du Cégep de Trois-Rivières.

L’emplacement d’un troisième centre sera déterminé en collaboration avec les partenaires des Premiers Peuples.

Pour les étudiant·e·s et leur famille

La construction de ces centres vise à faciliter l’accès à un logement sécuritaire et à répondre aux besoins des étudiant·e·s, en vue diminuer les obstacles qui empêchent les membres des Premières Peuples de poursuivre leurs études. Ces étudiant·e·s sont souvent des parents et ont besoin d’un réseau d’entraide, des services et du soutien.

En plus d’un logement abordable, les locataires et leurs familles se verront donc offrir des services intégrés et culturellement adaptés visant à les encourager à persévérer dans leurs études, à favoriser leur réussite scolaire et à faire de la reprise ou de la poursuite de leurs études une expérience enrichissante.

Selon Philippe Meilleur, président du RCAAQ, cette mesure proactive soutient une approche novatrice, soit la création de milieux de vie qui servent d’ancrage culturel.

Source : Nation Talk

Consulter le site web du RCAAQ

Consulter le dossier CAPRES Étudiants des Premiers Peuples en enseignement supérieur :

Consulter notre dossier sur les étudiant·es des Premiers Peuples en enseignement supérieur

Mots-clés: - -

© 2021 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés