RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

À propos du projet interordres

Le contenu du site s’appuie sur les résultats de démarches évaluatives issus de la phase I et II du Projet interordres sur l’accès et la persévérance aux études supérieures.

Historique du projet interordes sur l’accès et la persévérance aux études supérieurs

Depuis 2014, l’Université du Québec (UQ) soutient cette initiative interordres et interrégionales visant à mieux comprendre et soutenir l’accès et la persévérance aux études collégiales et universitaires des jeunes issus de milieux à faible capital scolaire et socioéconomique (notamment ceux dont les parents n’ont pas fréquenté le cégep ou l’université).

La réalisation de ce projet s’appuie sur l’engagement de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR), l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), et l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) en collaboration avec des collèges et des partenaires du milieu de l’éducation de chacune de ces régions.

La PHASE 1 (2014-2017) : Connaissances et expérimentations

Une première phase (2014-2017) intitulée Projet interordres sur l’accès et la persévérance aux études supérieures des étudiants de première génération a permis de mobiliser des connaissances sur les élèves et les étudiants issus de familles à faible capital scolaire et d’expérimenter et d’évaluer des interventions interordres pouvant les soutenir au regard de l’accès et de la persévérance aux études supérieures.

Cette démarche, coordonnée par l’Université du Québec (UQ) a été financée par le Programme de collaboration collèges-universités (PCUC) du ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche, de la Science et de la Technologie du Québec (MESRST) et par le Fonds de développement académique du réseau de l’Université du Québec (FODAR). 

Cette première phase axée sur le développement de connaissances a permis :  

  • de développer le site web en faveur de l’accès et de la persévérance aux études supérieures des élèves et des étudiants issus de familles à faible capital scolaire et socioéconomique.  

La PHASE II (2017-2020) : Outils d’intervention

En 2017, saisi des résultats de ce projet, le Secrétariat à la jeunesse (SAJ) invite l’UQ à lui proposer un projet sur la persévérance aux études supérieures des élèves vulnérables qui pourrait contribuer aux objectifs de la Stratégie d’action jeunesse du gouvernement du Québec. En collaboration avec les partenaires régionaux déjà engagés dans la première phase et grâce à l’appui financier du SAJ, l’UQ démarre en juin 2017 une deuxième phase de cette initiative interordres qui s’appuiera sur l’expertise et les résultats développés depuis 2014.  

Intitulée Nourrir les aspirations scolaires et la persévérance aux études supérieures : diversifier l’accompagnement offert aux élèves et aux étudiants vulnérables, cette deuxième phase, axée sur le développement d’outils d’intervention, a permis aux partenaires du projet de fournir aux intervenants scolaires et communautaires de leurs régions :  

© 2021 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés