RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Réflexions sur de nouveaux diplômes collégiaux, un avis du CSÉ

11 septembre 2015 Collégial et universitaire

Le Conseil supérieur de l’éducation rend public un avis intitulé Retracer les frontières des formations collégiales : entre l’héritage et les possibles. Réflexions sur de nouveaux diplômes collégiaux d’un niveau supérieur à celui du DEC technique. Cet avis s’inscrit dans une réflexion d’importance sur le rôle que les collèges sont appelés à jouer dans l’organisation de l’enseignement supérieur au Québec.

Dans cet avis, le Conseil formule un double constat en ce qui concerne les possibilités de cheminement associées à la formation collégiale technique.

La formation collégiale technique constitue une voie d’accès pleine et entière aux études universitaires. Les taux croissants de poursuite d’études à l’université chez les titulaires d’un DEC technique et l’existence de nombreuses ententes DECBAC témoignent de l’ouverture du système québécois à l’égard des diplômés de la formation technique.

Le DEC ne peut plus contenir, à lui seul, les exigences de l’ensemble des formations de niveau collégial. Actuellement, toutes les formations collégiales techniques sont couronnées, à l’enseignement régulier, par un seul diplôme, soit le diplôme d’études collégiales (DEC). Même si, dans son présent format, le DEC permet de répondre à la majorité des attentes exprimées par le marché du travail, le Conseil recommande que de nouveaux diplômes soient offerts à l’enseignement collégial.

« Introduire de nouveaux diplômes est un gage de l’évolution du réseau collégial. Il est souhaitable de retracer les frontières des formations collégiales, et cela est possible en maintenant l’organisation du système d’enseignement supérieur du Québec. »  – M. Claude Lessard, président du Conseil.

Plusieurs options ont été analysées par le Conseil comme le diplôme collégial d’études spécialisées (DCES), le DEC technique avancé, le baccalauréat collaboratif collège-université et le baccalauréat appliqué au collégial.

Une nouvelle offre de diplômes permettrait de maintenir à l’enseignement collégial des formations crédibles et reconnues ainsi que l’expertise détenue par les enseignants et elle offrirait aux étudiants de nouveaux cheminements scolaires.

Le Conseil suggère d’élaborer un référentiel qui permettrait d’expliciter les exigences de formation des différents diplômes à l’enseignement supérieur.  Enfin, des ressources et des moyens devraient être consentis pour que les collèges puissent reconfigurer stratégiquement leur offre.

Les documents suivants peuvent être consultés en ligne:

 

 

Mots-clés:

© 2019 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés