RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Transformation numérique : vers une déclaration de principes | Publication

12 novembre 2018 Universitaire

L’Association internationale des universités (AIU) prépare une nouvelle déclaration visant à identifier les principes et valeurs qui doivent guider la transformation numérique.

Cette réflexion est dirigée par un groupe consultatif d’experts et sera présentée aux institutions membres lors de la Conférence générale de l’AIU, en 2020. Elle s’inscrit dans les prises de positions de l’organisation sur les sujets d’importance dans l’enseignement supérieur, comme l’internationalisation (2012), l’accès (2008), la liberté académique (1998) ou encore le financement (1994).

Améliorer l’accès

Selon l’AIU, les technologies sont porteuses de nouvelles possibilités et de nouvelles méthodes d’amélioration de l’accès à l’enseignement supérieur et de sa qualité. Cependant, l’intégration des méthodologies d’utilisation des technologies de l’information et des communications (TIC) dans le but d’améliorer l’enseignement supérieur est inégale d’une région à l’autre, d’un pays à l’autre au sein d’une même région, et parmi les établissements d’un même pays.

Le risque d’exacerber les inégalités existantes ou d’en créer de nouvelles est réel, car des infrastructures et des compétences humaines adéquates sont requises pour tirer parti du potentiel des TIC dans l’enseignement supérieur. Or, certaines régions et établissements ne possèdent pas ses ressources de manière équitable.

Le but de la réflexion de l’AIU dans ce domaine est donc d’améliorer la qualité de l’enseignement supérieur et d’accroître l’accès aux savoirs et à l’éducation pour tous, en exploitant pleinement le potentiel des TIC.

Objectifs généraux 2016-2020 

Le plan stratégique de l’AIU (2016-2020) propose les objectifs généraux suivants dans le domaine des TIC :

  • défendre l’équité et la solidarité entre et au sein des institutions d’enseignement supérieur en matière de TIC ;
  • promouvoir la conception de stratégies inclusives en matière de TIC en encourageant et en facilitant le travail en réseau et la coopération entre les établissement d’enseignement supérieur, les organismes internationaux et nationaux.

Pour approfondir sa réflexion, le groupe de travail s’appuiera notamment sur une déclaration publiée en 2004 et intitulée Universités et technologies de l’information et de la communication (TIC), et l’adaptera au contexte actuel du tournant de l’an 2020.

Source : AIU

Processus de consultation

Cette réflexion, menée par un groupe d’experts, doit aussi être alimentée par les établissements d’enseignement supérieur membres de l’AIU. Un premier processus de consultation consistera en une collecte d’informations auprès d’eux, afin de dresser un état des lieux actualisé de la transformation numérique dans l’enseignement supérieur, ainsi que des défis qui s’y dessinent.

En plus des directions, rectorats et présidences, seront sollicités les collaborateurs impliqués dans la transformation digitale des institutions. Leurs réponses permettront de recueillir des tendances dans le monde entier et de mieux faire connaître les différentes initiatives dans l’enseignement supérieur de différentes régions.

Concrètement, une enquête se déroulera au cours des deux prochaines années (2018-2020) et la version finale de la Déclaration de principe de l’AIU sera soumise à la Conférence générale pour adoption, à Dublin, en Irlande, en 2020.


Contribuez à l’enquête sur la transformation numérique en enseignement supérieur

Accéder au site de l’AIU

Mots-clés: - -

© 2018 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés