RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Colloque à Marseille | Conditions, contextes et innovations pour la réussite scolaire, universitaire et professionnelle

6 mars 2018 Collégial et universitaire
event Du: 11 avril 2018  au: 13 avril 2018

Organisé par la Structure fédérative d’études et de recherches en éducation de Provence (SFERE-Provence) d’Aix-Marseille Université, l’événement vise à décloisonner les disciplines afin de développer les connaissances en enseignement, éducation et formation.

Les quatre axes du colloque SFERE-Provence 2018 visent en effet l’interdisciplinarité tout en respectant les spécificités des secteurs qui examinent la question de la réussite dans divers ordres d’enseignement :

  • L’Axe 1 « Compétences langagières et communication » vise à mettre en lumière l’importance des compétences communicationnelles dans le développement des compétences fondamentales;
  • L’Axe 2 « Usages du corps et éducation » s’intéresse aux approches interdisciplinaires des usages du corps dans l’activité étudiant/apprenant-enseignant/formateur;
  • L’Axe 3 « Territoires, trajectoires et mobilités » pose la question des inégalités de trajectoires scolaires, sociales et migratoires;
  • L’Axe 4 « Créativité et innovation » permet de s’intéresser à l’innovation pédagogique dans différents dispositifs d’enseignement et d’apprentissage.

 

 

Axe 1 « Compétences langagières et communication »

Dans un contexte d’économie du savoir, les compétences langagières et communicationnelles n’ont jamais autant été sollicitées, à l’écrit en particulier. Les recherches sur le développement des compétences fondamentales en littératie sont d’ailleurs une préoccupation à l’échelle européenne, comme en témoigne la stratégie Europe 2020.

Les communications présentées dans le cadre de cet axe portent donc notamment sur les pratiques de communication à distance, individuelles ou collaboratives. Plusieurs disciplines y sont représentées, dont les sciences du langage, de l’éducation, de l’information et communication et la sociologie de l’éducation.

Axe 2 « Usages du corps et éducation »

Le deuxième axe renvoie au corps dans les milieux de formation, puis, plus largement, dans l’espace social. Certains auteurs suggèrent de repenser la façon dont nous abordons l’éducation en redonnant une place centrale au corps dans l’activité des apprenants. D’autres approches, dans les sciences humaines et sociales, examinent les usages du corps dans l’interaction enseignant/étudiant ou formateur/apprenant en situation d’apprentissage.

Les titres des communications sont ici révélateurs des thèmes abordés :

  • Manipuler un livre électronique et un livre papier : quel impact sur la compréhension du texte ?
  • Ceci est mon corps : le corps de l’enseignant dans la classe
  • L’usage de la vidéo pour accéder à l’expérience corporelle en classe
  • Philosopher au secondaire et au supérieur : Oser un détour par le corps ?

Axe 3 « Territoires, trajectoires et mobilités »

Les logiques de concurrence et la mobilité sont de plus en plus étudiées de manière comparative à l’intérieur d’un pays ou entre plusieurs pays. Ces recherches font ressortir des « problématiques nouvelles relatives à la mise en compétition des établissements par des politiques publiques convergentes en Europe », notamment en termes d’inégalités de ressources éducatives. Le territoire influence non seulement la réussite, mais également les intentions et ambitions. Les jeunes ont donc, en fonction du lieu de scolarisation, un parcours, des aspirations, ainsi qu’un rapport à la mobilité différents.

Ces inégalités de trajectoires, d’origine sociale et migratoire, sont examinées dans les communications de ce troisième axe. Depuis quand, comment et dans quels contextes cette situation évolue, les inégalités se perpétuent ou se résorbent? Plusieurs disciplines explorent ces questions, dont l’économie, la sociologie, les sciences politiques et de l’éducation, l’histoire et la géographie.

Soulignons que les chercheurs québécois Annie Pilote (CRIEVAT), Pierre Kamanzi et Morgane Uzenat (CIRST) présenteront une communication intitulée  Espace socioéconomique et parcours aux études supérieures au Québec. 

Axe 4 « Créativité et innovation »

Enfin, le quatrième axe propose un état des lieux de la notion d’espaces innovants.

Il s’agit d’espaces physiques et/ou virtuels ayant fait l’objet d’une co-conception permettant aux usagers des nouvelles pratiques de partage et de co-construction des savoirs. Comment s’élaborent de nouvelles stratégies individuelles et collectives pour enseigner ou pour apprendre? Les innovations pédagogiques sont-elles diffusées de manière prescrite ou spontanée?

Il sera entre autres question :

  • Du rôle des émotions et de l’acceptabilité dans la conception d’innovations;
  • Du dépassement des clivages disciplinaires;
  • Des scénarios numériques d’enseignement en sciences;
  • De l’intégration de la réalité virtuelle dans l’enseignement secondaire et supérieur;
  • Des usages des diaporamas en enseignement supérieur.

Cet axe invite à l’interdisciplinarité, afin de croiser différents niveaux de recherche tout en respectant les spécificités des disciplines convoquées : sciences de l’éducation, du langage, de l’information et communication, économie, sociologie, psychologie, psychologie du travail, ergonomie, etc.

Lieu

Campus St-Charles,  Aix-Marseille Université

Marseille, France

Dates

11-13 avril 2018

Coût

Variés selon le statut

 

Obtenir de l’information sur le colloque et s’inscrire

© 2019 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés