RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Relever les défis de l’insertion professionnelle chez les jeunes adultes

18 mai 2016 Collégial

Dans le cadre des travaux d’ÉCOBES, le groupe propose deux dossiers sur les parcours scolaires, l’allongement des études et la satisfaction au travail au début de l’âge adulte.

Des trajectoires scolaires en mouvement

Les trajectoires scolaires se modifient. Trois phénomènes relativement récents y contribuent :

  • la conciliation études-travail;
  • la pause au milieu des études;
  • le retour à un âge de plus en plus avancé.

Les auteurs précisent que l’insertion professionnelle n’est plus caractérisée par un passage simple de l’école à un emploi stable et cette période de transition s’avère de plus en plus longue.

« En 1996, elle s’étendait de 19 à 23 ans, soit sur cinq années, alors qu’en 2003, cette période durait huit années, soit de 18 à 25 ans. »

Quelques résultats

  • Plusieurs facteurs internes contribuent à l’insertion professionnelle, dont l’origine sociale, les champs d’intérêt, les aptitudes, la motivation et la scolarité.
  • Le diplômé d’études postsecondaires semble subir une désillusion une fois confronté au marché du travail comparativement au travailleur sans diplôme qualifiant qui manifeste en moyenne un plus fort niveau de satisfaction.
  • Les personnes stressées par la recherche d’un emploi vont davantage accepter le compromis d’une situation professionnelle inconfortable.

Deux dossiers

ÉCOBES

Le Centre d’Étude des COnditions de vie et des BESoins de la population (ÉCOBES) est un organisme dédié à la recherche en sciences sociales appliquées rattaché au Cégep de Jonquière. Il présente plusieurs dossiers complets sur les parcours scolaires, la persévérance scolaire et l’insertion professionnelle. [Consulter les grandes enquêtes d’ÉCOBES]

Mots-clés: -

© 2019 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés