RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Défis et support à l’insertion professionnelle de jeunes diplômés en psychoéducation

30 janvier 2002 Universitaire

Auteures :
Dominique Trudel, Professeure en psychoéducation, Sciences du développement humain et social, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
Suzanne Dugré, Professeure en psychoéducation, Sciences du développement humain et social, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue

Le psychoéducateur est un professionnel qui fournit aux groupes et aux personnes présentant ou susceptibles de présenter des difficultés d’adaptation, des services dans le but de les aider à rétablir l’équilibre avec leur environnement. Dans des milieux divers: écoles élémentaires et secondaires, centres de réadaptation, CLSC, centres hospitaliers, centres de la petite enfance, milieu carcéral, bureau de consultation, pré-maternelles privées…

Le projet pilote suivant s’adresse à de jeunes diplômés en psychoéducation de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue et est assumé par deux professeures psychoéducatrices, responsables de la formation pratique.

 

Extrait

« Il y a donc de fortes chances que les psychoéducatrices et les psychoéducateurs de l’Abitibi-Témiscamingue commencent leur itinéraire professionnel sans groupe de référence ni supervision formelle. D’ailleurs, lors de leur dernier stage au baccalauréat, les finissantes et les finissants en psychoéducation nous ont fait part de leur inquiétude quant à leur capacité à répondre « sans filet » aux exigences d’un emploi. De plus, à l’occasion, certains diplômés des dernières années nous ont exprimé les difficultés qu’ils ont rencontrées au moment de leur insertion professionnelle. »

 

Lire l’article

 

Mots-clés: -

© 2019 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés