RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Décrocher un diplôme, une 2e chance plus profitable pour les filles?

25 février 2015 Collégial et universitaire

Le Centre d’études et de recherches sur les qualifications (CEREQ), une organisme français, relate le cheminement de jeunes non-diplômés qui ont obtenu un diplôme au cours de leurs 7 premières années de vie active, une situation qui semble plus profitable aux filles qu’aux garçons.

L’article présente les résultats de l’enquête Génération 2004 qui a interrogé 12 000 jeunes en 2011, des jeunes ayant quitté le système éducatif en 2004.

L’enquête Génération 2004 révèle qu’un quart des jeunes non diplômés ayant quitté le système éducatif en 2004 ont acquis un diplôme au cours des sept années qui ont suivi. La situation professionnelle des filles semble particulièrement améliorée suite à l’acquisition du diplôme : elles sont plus souvent en emploi, occupent des emplois plus qualifiés et sont mieux rémunérées. Pour les garçons, les bénéfices du diplôme apparaissent bien moindres :

Ces différences hommes/femmes pourraient s’expliquer par une segmentation particulièrement sensible des emplois occupés par les unes et les autres. En effet, les femmes s’orientent en proportion importante vers des emplois réglementés du secteur sanitaire et social. Il est donc possible que, pour elles, le diplôme soit un critère qui conditionne plus souvent l’accès à l’emploi. Pour les hommes, on peut penser que cet accès dépend d’autres facteurs qu’un diplôme de niveau V. Il reste que ce résultat plutôt surprenant demande à être approfondi.

Rendez-vous sur le site du CEREQ pour télécharger l’article Décrocher un diplôme, une deuxième chance pour l’insertion des non-diplômés ?

Mots-clés:

© 2019 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés