RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Réussir à l’université, les mythes | Ressource

1 octobre 2018 Universitaire

Le site web etudiant.gouv.fr, édité par le ministère français de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, est une ressource encore méconnue au Québec et dédiée à la vie étudiante au quotidien.

Outre des rubriques spécifiques aux parcours universitaires en France (se loger, se nourrir, les aides financières, etc.), le site regorge de témoignages qui sont transférables de ce côté-ci de l’Atlantique.

Parcours de réussite

La page Réussir à l’université : les idées reçues présente neuf témoignages (parmi 70 recensés) qui contredisent un mythe associé à la réussite à l’université. Chaque témoignage met en lumière une mesure de soutien ou un dispositif favorisant la réussite des étudiants.

Mythe 1 : « À l’université, on apprend avant tout de la théorie » . Faux !

Des étudiants de l’Institut Villebon-Georges Charpak témoignent de leur parcours pratique dans un programme de science et technologie axé sur les expérimentations en début de parcours. C’est donc par les expérimentations qu’ils s’intéressent, en troisième année, aux théories de la science. Un étudiant affirme même que cette démarche plus appliquée l’a réconcilié avec les études.

Mythe 2 : « Aller à l’université sans savoir ce qu’on veut faire, c’est l’échec assuré ». Faux !

Une étudiante en histoire affirme que le programme PaReO l’a aidé à construire un véritable projet professionnel. La responsable du programme précise que si les étudiants réussissent leur première année PaReO, ils ont ensuite accès à tous les programmes en licence. Près de 67 % des étudiants inscrits auraient ainsi trouvé leur voie grâce à ce programme.

Mythe 3 : « Quand viennent les difficultés, il est trop tard pour se réorienter ». Faux !

La certification C3R vise à accompagner les étudiants de manière personnalisée dans un nouveau projet d’études, avec la possibilité de changer complètement d’orientation ou de se réajuster en cours de parcours.

Mythe 4 : « Sans les bases, l’université c’est impossible ». Faux !

La mesure de soutien de « l’ascenseur social » vise à soutenir les étudiants issus de quartiers défavorisés, notamment sur les plans de la motivation et de la persévérance scolaires. Pour l’étudiant Khaled, cette mesure de soutien a été une « véritable main tendue ».

Source : www.etudiant.gouv.fr

Mythe 5 : « Pas d’études scientifiques sans préalables en sciences ». Faux !

Fabien, étudiant en électronique et optique, soutient que le programme Tremplin lui a permis de suivre les cours de mathématiques de base et de trouver sa voie. Le programme vise à redonner des bases scientifiques générales à des étudiants en difficulté.

Mythe 6 : « À l’université, on apprend des savoirs, pas des savoir-faire ». Faux !

L’approche transvervale de la réussite prône l’acquisition des savoirs dans le parcours étudiant, mais aussi des savoir-faire et des savoir-être. Cette approche permet de renforcer la confiance en soi, la gestion du stress et la gestion du temps.

Mythe 7 : « Entre l’université et sa passion, il faut choisir ». Faux !

Manon témoigne du fait que le programme LiCenSe lui a permis de persévérer dans la pratique de son sport et d’atteindre un niveau compétitif national. Ce programme flexible et hybride est adapté aux sportifs de haut niveau, ou encore aux étudiants ayant des besoins particuliers.

Mythe 8 : « On n’est pas préparé pour l’entrée à l’université ». Faux !

Le dispositif Osez la réussite permet à des jeunes de venir sur les lieux de leurs futures études universitaires, de gagner en confiance et d’être rassuré. Les étudiants peuvent ainsi visualiser concrètement leur projet professionnel futur.

Mythe 9 : « À l’université, on est vite dépassé ». Faux !

Ninon soutient qu’elle était un peu perdue à son arrivée à l’université. Le DARE (dispositif d’accompagnement à la réussite des étudiants) lui a donné un coup de main pour organiser ses stratégies d’étude. Il propose des ateliers individuels avec une assistante pédagogique, des séances méthodologiques et des activités de tutorat animé par les pairs.

 

Consulter le site du ministère français de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation

Mots-clés: - - - -

© 2018 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés