RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Une stratégie d’enseignement compatible avec le cerveau : 4Mat

8 février 2017 Universitaire

4Mat est un modèle employé dans un contexte de développement de compétences professionnelles qui s’applique aux divers types d’apprenants, peu importe leur âge.

Cet article du site Profweb nous présente ce modèle développé il y a maintenant 30 ans et qui s’apparente fortement, comme cela est mentionné, au modèle de la conception universel de l’apprentissage (CUA). 4Mat présente des activités d’apprentissage et une séquence pédagogique qui tient compte des quatre grands types d’apprentissages, souligne Mélissa Philippe, l’auteure de l’article.

Les fondements neuroscientifiques du modèle

Tout comme le modèle de la CUA, le modèle 4Mat a des bases neuroscientifiques. En effet, tous deux sont basés sur l’idée que plusieurs sphères du cerveau sont utilisées dans le processus d’apprentissage. Cela dit, les deux modèles présentent tout de même des différences à savoir le nombre de parties du cerveau qui sont activées. Comme le fait remarquer Mélissa Philippe, «si les deux modèles s’accordent sur les rôles du système limbique et du cortex préfrontal, ils se différencient quant au rôle du lobe temporal et du cortex moteur».

Tenir compte des quatre styles d’apprentissages

Au cœur du modèle 4Mat, l’idée qu’il faut tenir compte des quatre styles d’apprentissages afin d’obtenir une expérience d’apprentissage optimale. Mme Philippe rappelle que le concept de style d’apprentissage se fonde sur la prémisse que chaque apprenant a une préférence quant à la perception et au traitement de l’information. Ainsi, l’information pourrait être perçue par les émotions, la réflexion, l’action ou l’observation. Le modèle 4Mat dispose ces quatre éléments dans un schéma composé de quatre cadrans (divisés par les axes action-observation et émotion-réflexion) qui correspondent à des combinaisons de ces éléments. Chacun des cadrans correspond à un style d’apprentissage qui est décrit plus longuement dans l’article.

La différence sur le plan philosophique

L’un des aspects où la CUA et 4Mat se distinguent le plus est sur le plan philosophique. Ainsi, les deux se basent sur des théories du fonctionnement du cerveau dans le processus d’apprentissage. Toutefois, elles ont des philosophies sous-jacentes qui se distinguent, affirme Mme Philippe :

«La CUA […] détient une philosophie d’accessibilité de l’apprentissage par ceux qui ont des besoins particuliers, tandis que la philosophie sous-jacente au 4Mat est celle de l’accommodation aux préférences cognitives, pour rejoindre efficacement des adultes en entreprises, dans le cadre de formations axées sur les compétences.»

En somme, selon la philosophie qu’adopte le modèle 4Mat, l’enseignant adoptera tour à tour le rôle de facilitateur (au début du processus d’apprentissage), d’expert en la matière (à l’étape suivante), d’entraineur ou mentor (dans la phase de pratique) et d’évaluateur (à la fin du processus).

L’application du modèle 4Mat

En conclusion, l’auteure souligne que «4Mat est parfaitement arrimé avec l’apprentissage par compétence qui est en application au collégial». L’emploi de ce modèle par l’enseignant permet à la fois de réaliser le cycle d’apprentissage complet et de considérer les différents types d’apprentissages.

 

Pour accéder à l’article complet publié par Profweb

 

 

Mots-clés:

© 2019 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés