RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Compétences du 1er cycle universitaire | Publication

24 avril 2019 Universitaire

Le Bureau de coopération interuniversitaire (BCI) vient de publier un référentiel des compétences attendues à la fin d’un grade universitaire de 1er cycle.

Si le document ne possède aucun caractère prescriptif ou obligatoire pour les établissements universitaires, chacun d’entre eux est invité à se l’approprier ou à s’en inspirer pour le développement de ses propres référentiels. Cet outil peut notamment soutenir les démarches des établissements en regard de la création, la révision et l’évaluation des programmes.

Contexte et définition de la compétence

Dans le contexte où les savoirs sont accessibles sur Internet, l’un des rôles de l’université est de les organiser et de les structurer, en plus d’offrir une « formation citoyenne » pour interpréter le monde.

Ainsi, à la fin de son baccalauréat, un diplômé devrait être en mesure d’interpréter, d’expliquer, d’analyser et de critiquer la réalité. Ce type de savoir-agir est « le propre d’une formation universitaire » (p.4).

La vision d’une compétence privilégiée dans ce référentiel est celle de la « mise en action de différents savoirs ». En effet, le BCI veut rappeler l’importance des connaissances qui sont essentielles au développement des compétences.

Image : Pixabay

Structure du référentiel

Le référentiel explicite sept compétences – en tant que savoir-agir – attendues à la fin d’un grade universitaire de 1er cycle, soit :

  1. Démontrer une compréhension approfondie et intégrée des bases théoriques de sa discipline ou son objet d’étude afin d’exercer sa pensée critique et analytique ;
  2. Démontrer une compréhension approfondie et intégrée des méthodologies propres à sa discipline ou son objet d’étude ;
  3. Élaborer un raisonnement, une argumentation ou résoudre un problème à l’aide des concepts/méthodes/approches théoriques/ postulats appropriés de sa discipline ou son objet d’étude ;
  4. Poser un regard critique sur ses connaissances et en évaluer les limites ;
  5. Communiquer avec ouverture, clarté et précision, oralement et par écrit, pour différents auditoires ;
  6. Démontrer des comportements professionnels et de citoyen responsable ;
  7. Faire un usage efficient et critique des ressources numériques.

Les deux premières compétences peuvent s’apparenter à des « résultats d’apprentissage » et sont, selon le BCI, à la base de la création des savoirs.

Pour chacune des compétences, ses éléments sont décrits, de même que les savoirs à mobiliser. Ceux-ci comprennent des savoirs (connaissances), des savoir-faire (habiletés intellectuelles) et à des savoir-être (qualités personnelles) qui peuvent être développés ou acquis au sein des programmes.

Enfin, soulignons que le contenu du référentiel du BCI se démarque par une compétence dédiée spécifiquement aux ressources numériques (C7). Cette compétence transversale est en effet incontournable en 2019.

Consulter le référentiel Les compétences attendues à la fin d’un grade universitaire de premier cycle (2019)

Mots-clés: - -

© 2019 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés