RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Enseignement du français au collégial | Journée d’études

12 décembre 2018 Collégial
event Date: 10 janvier 2019

Le Laboratoire intercollégial de recherche en enseignement de la littérature (LIREL) tiendra la deuxième édition de sa journée d’études à l’Université de Montréal, le 10 janvier 2019.

L’événement, intitulé L’enseignement de la littérature au collégial : et si on explorait d’autres façons de lire, sera l’occasion d’aborder diverses approches et pratiques susceptibles de renouveler le travail des enseignants de cégep auprès des étudiants.

En rassemblant des enseignants et des chercheurs universitaires, cette journée d’études vise à explorer des façons de lire qui appellent une autre expérience de la littérature et d’autres postures de lecture. Celles-ci misent davantage sur la subjectivité du lecteur étudiant, son imagination et sa sensibilité, son sens du jeu et son sens esthétique. Plusieurs de ces façons renouvelées de lire, issues de la création, de la réflexion ou de la recherche, ont déjà fait l’objet d’expérimentations menées en classe de littérature au cégep.

Programmation

Suzanne Foisy, professeure au Département de philosophie et des arts de l’UQTR, et Marcel Goulet, professeur retraité du Cégep Édouard-Montpetit, s’interrogeront sur la possibilité d’imaginer un enseignement de la littérature qui conduirait les étudiants à établir avec les œuvres une relation plus esthétique qu’analytique.

Marie-Claude Tremblay, professeure au Cégep de Sherbrooke, discutera d’une expérience vécue en classe en montrant qu’il est possible de « lire autrement » lorsque les œuvres au programme ne sont plus seulement envisagées comme des préalables aux dissertations, mais également comme de « véritables lieux de coopération interprétative ».

Laurence Marois, professeure au Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, fera état du questionnement qui survient chez des étudiants en quête de compréhension – ou même de confrontation – au moment où l’enseignant suggère différentes clés d’interprétation littéraires. Elle a choisi de favoriser la communauté interprétative qu’est la classe en invitant le principal intéressé, l’auteur, et en laissant les étudiants donner libre cours à leurs questionnements, en tant que « lecteur créateur de sens ».

Mélanie Grenier, qui réalise un doctorat à l’Université Laval, discutera pour sa part de l’acte de lire pour comprendre son rapport au monde. L’enseignement doit viser le développement de l’empathie et de la compassion, et mettre les outils littéraires au service non seulement de la compréhension de l’œuvre, mais aussi de soi-même.

Enfin, Bruno Lemieux partagera l’approche de la lecture et de la communication empathique du Cégep de Sherbrooke, où il enseigne. Cette approche vise à développer des aptitudes et des attitudes compassionnelles chez de futurs professionnels dans l’exercice de leur métier, à travers un corpus littéraire illustrant une variété de cas et d’enjeux de vie.

Date

Jeudi 10 janvier 2019

Lieu

Carrefour des arts et des sciences

Pavillon Lionel-Groux, 3150 rue Jean-Brillant, local C-3061

Université de Montréal

Inscription

Accéder à la page Facebook du LIREL

Mots-clés: - - -

© 2019 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés