RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Guide pratique sur l’apprentissage intégré au travail en Ontario

21 avril 2016 Collégial et universitaire

Le Conseil ontarien de la qualité de l’enseignement supérieur, le COQES présente un outil, sous forme de manuel, sur la question de l’apprentissage en stage.

Le Guide pratique sur l’apprentissage intégré au travail. Pratiques efficaces pour améliorer la qualité éducative des expériences de travail structurées offertes par les collèges et universités est une ressource pour améliorer l’apprentissage et le perfectionnement des étudiants au niveau de l’enseignement supérieur grâce à une expérience de travail structurée.

Le COQES, en collaboration avec Education at Work Ontario (EWO), y propose des assises théoriques, plusieurs modèles d’apprentissage intégré au travail (AIT) et des pratiques efficaces pour les considérer dans sa propre élaboration (ou révision) de programmes. Il porte principalement sur les expériences structurées d’AIT, comme les stages, les programmes d’enseignement coopératif, l’expérience sur le terrain, la pratique professionnelle et les stages cliniques.

Appuyant chacune de ses propositions sur des fondements théoriques faisant consensus, le guide propose, de manière concrète, des outils pour les personnes responsables de l’élaboration des activités de stage et les superviseurs. L’apprentissage expérientiel de David A. Kolb est retenu pour ancrer les pratiques proposées dans la théorie. Bien qu’elle soit celle qu’ils ont retenu, les deux chercheurs, qui ont dirigé le projet de guide, exposent quelques critiques de la théorie de Kolb et ils présentent sept autres théories sur l’AIT.

On trouve dans le guide des conseils et des outils (grilles, tableaux, questionnaires, etc.) quant à:

  • la facilitation d’un environnement d’apprentissage,
  • la qualité des mesures de mentorat,
  • la diversité des apprenants,
  • des pratiques pédagogiques efficaces pour faciliter l’apprentissage expérientiel,
  • des outils pour évaluer son programme d’AIT.

Finalement, pour résumer ce guide, reprenons sa propre conclusion qui reconnait que:

« L’expérience d’apprentissage intégrée au travail (AIT) offre de nombreux avantages tant aux étudiants qu’à tous les autres acteurs qui y participent. Cependant, ces avantages ne découlent pas implicitement du travail même, mais plutôt de l’intégration de la théorie et de la pratique, facilitée par le biais de l’expérience de travail structurée. Par conséquent, il importe de veiller à ce que cette intégration soit réalisée le plus efficacement possible en structurant intentionnellement le programme et en le faisant reposer sur une théorie empirique de l’apprentissage. » – p. 174

Source(s)

Mots-clés:

© 2019 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés