RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

La motivation scolaire: une bibliographie commentée

13 décembre 2016 Collégial

«Lorsqu’on travaille en éducation, une des raisons qui justifient que l’on doive développer des connaissances sur la motivation scolaire est que celle-ci mène à l’engagement et à la réussite des étudiants. La motivation est en quelque sorte l’énergie qui sous-tend les actions nécessaires à la réussite.» (I.Cabot) C’est dans le but de rendre plus accessibles les textes sur ce concept central qu’a été produit la présente bibliographie commentée. L’objectif de l’auteure est de procéder au débroussaillage des principaux concepts motivationnels applicables au domaine de l’éducation.

Présentée dans le Bulletin de la documentation collégiale de décembre 2016 (no17), cette bibliographie est le fruit du travail d’Isabelle Cabot, chercheuse et enseignante au cégep Saint-Jean-sur-Richelieu, qui a reçu le soutien d’Andrée Dagenais, Bibliothécaire professionnelle au Centre de documentation collégial (CDC).

Des macro-modèles, pour classer une littérature foisonnante

Le nombre d’écrits portant sur la motivation scolaire est si abondant qu’il est souhaitable de les classer en grandes catégories. Cela permet d’y voir beaucoup plus clair. Mme Cabot a ainsi choisi de diviser les documents constituant la bibliographie en les liant à quatre macro-modèles reconnus.

  • Le modèle Barbeau

Principalement développé dans le livre Analyse de déterminants et d’indicateurs de la motivation scolaire d’élèves du collégial, de Denis Barbeau, ce modèle porte sur les liens entre la motivation, les manifestations d’engagement et la réussite des collégiens, en fonction des différentes variables intervenantes. Pensons notamment à celle du domaine d’étude, du genre, du nombre d’heures consacrées aux études et des échecs antérieurs. Les divers éléments théoriques de ce modèle sont soutenus par la littérature scientifique qui y est associée. Les principaux concepts motivationnels dégagés sont : les buts visés par les étudiants, les attributions causales, la perception de compétence et l’importance attachée aux tâches scolaires.

Sept documents associés à ce modèle sont présentés dans la bibliographie d’Isabelle Cabot.

  • Le modèle Viau

Le modèle développé par Rolland Viau repose sur l’idée que, pour développer de bonnes compétences, il faut se nourrir de solides connaissances. Les concepts motivationnels centraux à ce modèle sont ceux de perception de la valeur de l’activité, de perception de sa compétence et de perception de contrôlabilité. Il s’agit d’un modèle qui vise à bien distinguer les causes des manifestations de la motivation, car ce n’est qu’en agissant sur les premières qu’un problème de motivation peut être résolu. Le modèle met ainsi l’accent sur les déterminants de la motivation.

Dans le modèle Viau, on retrouve six grilles d’auto-observation des pratiques enseignantes. Les enseignants peuvent donc s’en servir pour détecter les éléments sur lesquels ils peuvent agir pour améliorer leur pédagogie tout en ayant un impact positif sur la motivation de leurs étudiants.

Quatre documents associés à ce modèle sont présentés dans la bibliographie commentée.

  • La théorie de l’autodétermination

La théorie de l’autodétermination est le fruit du travail d’Edward Deci et de Richard Ryan. Les auteurs font la distinction entre les différents types de motivation sur la base des raisons qui poussent à l’action (intrinsèque, extrinsèque et l’amotivation). Selon cette approche, la qualité de l’expérience et de la performance variera selon le type de motivation vécu. Chacun des types de motivation est décrit en détail.

Quatre documents associés à ce modèle sont présentés dans la bibliographie commentée.

  • La théorie des attentes et de la valeur

C’est Jacquelynne Eccles et Allan Wigfield qui sont à la base de la théorie des attentes et de la valeur. Il s’agit d’une théorie qui propose que «la persévérance et la performance découlent des attentes de réussite de l’étudiant quant à une tâche ainsi que de la valeur qu’il lui accorde». Dans cette théorie, souligne Cabot, on reconnaît le concept d’auto-efficacité associé à Bandura (qu’on a aussi reconnu dans les théories de Barbeau et de Viau). Ainsi, selon cette approche, la personne sera influencée par son sentiment de compétence pour estimer ses chances de réussir la tâche.

Cette théorie constitue, elle aussi, un macro-modèle qui intègre de nombreux concepts. Cela demande de prendre un certain recul pour le distinguer des autres macro-modèles.

Trois documents associés à ce modèle sont présentés dans la bibliographie commentée.

Le concept d’intérêt

Cabot termine sa bibliographie en accordant une section particulière au concept d’intérêt, un concept central, mais souvent mal compris, selon elle. Les documents présentés permettent de mieux s’y retrouver.

À l’ouvrage de Renninger et Hidi sur le concept, Cabot ajoute six autres documents.

On retrouve également dans la bibliographie une sous-section portant sur un concept associé à celui d’intérêt, le concept de Flow. Le flow est «l’état motivationnel suprême».

 

 

Document(s)

Mots-clés:

© 2019 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés