RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

La lecture au collégial: le site web d’une équipe de recherche

16 septembre 2015 Collégial

« Approche pédagogique et stratégies de lecture pour aider les étudiants à lire et comprendre. »

Le site web

Cette page se veut un lieu de transmission de nouvelles concernant les recherches, les études, les expérimentations, les statistiques relatives à la lecture, à la pédagogie de la lecture et aux études collégiales. Elle est propulsée par l’équipe du projet de recherche-action-formation qui vise à former des enseignants à des pratiques pédagogiques efficaces favorisant la compréhension en lecture dans tous les programmes ainsi qu’à intensifier la collaboration entre les professeurs de deux collèges. Ce projet a lieu dans les collèges André-Laurendeau et Saint-Jean-sur-Richelieu en collaboration avec l’UQAM.

Les objectifs du projet 

  • Identifier les principales difficultés de compréhension de lecture d’étudiants du niveau collégial;
  • Identifier et analyser les difficultés perçues par les enseignants;
  • Analyser des textes à lire et des tâches à réaliser par les étudiants;
  • Identifier des stratégies cognitives et métacognitives ainsi que des pratiques pédagogiques appropriées;
  • Concevoir des ateliers de formation et le matériel qui les accompagne;
  • Former et accompagner les enseignants et intervenants concernés à l’approche ReadingApprenticeship adaptée aux besoins du collégial.

La problématique qui a mené au projet

Au Québec, près de 41% des étudiants du réseau collégial public échoueraient à au moins un cours en première session en lien avec des difficultés de lecture (Riopel et al., 2006). Cette situation est si préoccupante que des plans d’action et des mesures sont mises en place dans les cégeps visant à améliorer les taux de réussite et de persévérance au cours de la première session de la première année de fréquentation au collégial. Au collégial, les apprentissages par la lecture sont omniprésents quel que soit le programme choisi par l’étudiant (Mimouni et King, 2007). Des recherches ont démontré qu’un étudiant sur trois connaîtra des difficultés en arrivant aux études supérieures (Gunning, 2010). En effet, au collégial, de plus en plus d’étudiants présentent des difficultés à comprendre des textes complexes, et même des textes jugés simples par les enseignants. Chez les jeunes Québécois, 11% des 16 à 25 ans sont incapables de comprendre l’information contenue dans les éditoriaux ou les textes de fiction. Plusieurs de ces jeunes interrompent leurs études avant le cégep, mais on constate que plusieurs étudiants arrivent au cégep avec d’importantes lacunes au niveau de la lecture et de l’écriture. Les étudiants sont confrontés à des textes plus longs, plus variés et à un vocabulaire moins courant et plus spécialisé qu’ils doivent impérativement comprendre pour réussir. – Extrait du projet de recherche.

 

 

 

 

Mots-clés: -

© 2018 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés