RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Interculturel en enseignement supérieur | Colloque international

22 octobre 2018 Collégial et universitaire
event Du: 22 novembre 2018  au: 23 octobre 2018

Le Centre de Recherche en Éducation de Nantes et du Mans, en collaboration avec l’Université Paris Créteil Est, organise un colloque à Le Mans, les 22 et 23 novembre 2018, qui portera notamment sur le développement des compétences interculturelles.

Dans le cadre de cet événement d’envergure internationale, l’éducation interculturelle est conçue comme transversale dans toutes les matières enseignées.

Comment alors socialiser à l’altérité (Alaoui, 2014) ? Quels sont les savoir-faire et savoir-être associés à la « compétence interculturelle » ? Comment les travailler et les évaluer ? Peut-on former à l’interculturel, ou s’agirait-il plutôt de former par l’interculturel (Castellotti, 2006) ? Ce sont des questions de fond qui guideront les réflexions dans ce colloque.

Grandes conférences

La conférence d’ouverture, intitulée Internationalisation, ‘service learning’ et citoyenneté dans l’enseignement des langues : concepts et mises en œuvre, sera présentée par Michael Byram (École d’éducation, University of Durham) et Petra Rauschert (Éducation interculturelle, University of Munich). Ils défendront une conception de l’enseignement des langues visant à aider les apprenants à internationaliser leurs manières de penser, ainsi qu’à devenir des citoyens actifs. Ils illustreront également la perspective du ‘service learning’ interculturel par l’exemple d’un cours conçu sur le modèle de la pédagogie de projet à l’Université de Munich. Cette illustration sera l’occasion de montrer comme cette perspective est liée à celle de l’internationalisation.

Une autre grande conférence, intitulée Co-construire une culture de la diversité, de l’altérité et du dialogue à travers la pratique du journal interculturel critique, sera présentée par Driss Alaoui (Sciences de l’éducation, Université de La Réunion). Il sera question, entre autres, de la qualité du lien et des interactions durant des contacts socioculturels.

« La diversité croissante et complexe exige l’acquisition de compétences plurielles : savoir-écouter, savoir-s’impliquer et se distancier, savoir-s’interroger, savoir-critiquer et se critiquer soi-même, savoir-analyser, savoir-comprendre, savoir-changer. C’est dans le faire que ces compétences interculturelles se maintiennent, s’enrichissent et laissent voir un interculturel en acte et en rupture avec le simplisme, l’essentialisme et le réductionnisme » (Driss Alaoui).

Thèmes des présentations

Certaines des présentations porteront sur des enjeux concrets, vécus notamment par les enseignants :

  • Pratiques didactiques interculturelles auprès des élèves allophones : quelles propositions pour les formations des futurs enseignants ? par Malgorzata Jaskula, Université de Rouen ;
  • Former à la réconciliation avec les peuples autochtones dans le cadre de la formation des enseignants : enjeux, approches et dispositifs en contexte franco-albertain, par Eva Lemaire, Universiy of Alberta ;
  • Les personnels de l’enseignement supérieur à l’épreuve de l’interculturel : une analyse des besoins, par Jérôme Mbiatong  de l’Université Paris-Est Créteil ;
  • Le rôle des compétences interculturelles dans la réussite professionnelle des ingénieurs, par Roxana Anca Trofin de la Politehnica de Bucarest ;
  • Pour une prise en compte de la dimension interculturelle dans les dispositifs universitaires pluriculturels de pratique enseignante, par Nathalie Borge de l’Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle.

Accéder directement au site du colloque 

Mots-clés: -

© 2019 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés