RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Dossier | Améliorer l’apprentissage tout au long de la vie partout au Canada

 

Conseil canadien sur l’apprentissage 2004 à 2012

 

Tel qu’annoncé à l’automne 2011, le CCA a mis fin à ses activités au printemps 2012. Le CCA apprécie grandement tout le soutien qu’il a reçu des employés, des bénévoles, des intéressés et des intervenants depuis sa création en 2004 et adresse de sincères remerciements à tous ceux et celles qui ont contribué à son succès.

Le Conseil canadien sur l’apprentissage (CCA) avait pour mission d’améliorer l’apprentissage tout au long de la vie partout au pays en :

  • Informant les Canadiens sur l’état de l’apprentissage au Canada;
  • Favorisant des recherches de qualité sur l’apprentissage;
  • Facilitant la prise de décisions selon des éléments objectifs pour l’échange des connaissances en matière d’apprentissage pour s’assurer que les réussites sont partagées et reproduites;
  • Devenant une ressource sur les dossiers de l’apprentissage faisant autorité au Canada.

Le CCA était un organisme national et indépendant à but non lucratif qui se consacrait à la promotion et au soutien de la recherche afin d’améliorer l’apprentissage sous tous ses aspects dans tout le pays et dans tous les milieux. Financé par Ressources humaines et Développement social Canada, le CCA a été créé en 2004 à la suite d’une série de consultations pancanadiennes sur l’innovation.

 

Ses activités

Apprendre, c’est avant tout poser des questions et, au CCA, plusieurs questions ont été posées. Par exemple : quelles sont les mesures qui donnent les résultats—et celles qui n’en donnent pas—pour améliorer la littératie chez les adultes? Quelles sont les clés de l’apprentissage chez les jeunes enfants? De quelle façon l’apprentissage peut-il améliorer la santé des Canadiens?

Ses activités visaient à fournir aux Canadiens les informations les plus récentes sur les approches efficaces à l’apprentissage pour les apprenants, les praticiens, les employeurs et les responsables politiques. Elles couvraient tous les aspects de l’apprentissage tout au long de la vie, à toutes les étapes de la vie (enfance, jeunesse et âge adulte), dans bien des milieux (foyer, salle de classe, communauté et milieu de travail) et sous différentes formes, depuis l’apprentissage structuré à l’apprentissage autodirigé en passant par l’apprentissage pratique. En outre, son champ d’activité était qualifié inclusif, reconnaissant les différentes cultures et situations de la population canadienne ainsi que la diversité des milieux et des situations d’apprentissage.

Le travail du CCA a porté sur trois domaines clés :

  • Recherche et mobilisation du savoir.
  • Suivi des progrès des résultats d’apprentissage et production de rapports.
  • Échange de connaissances sur les pratiques d’apprentissage efficace parmi les parties prenantes de l’apprentissage.

 

Publications 

© 2018 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés