RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

La santé mentale des étudiants en transition vers le post-secondaire

8 octobre 2015 Collégial et universitaire

Le CAPRES a suivi pour vous un webinaire portant sur la santé mentale des étudiants et les transitions interordres.

Ce webinaire est une initiative du Centre for Innovation in Campus Mental Health qui regroupe des collèges et des universités de l’Ontario. Sa mission est de renforcer la capacité des établissements à soutenir la santé mentale et le bien-être des étudiants en supportant des communautés de pratique, en donnant accès à l’expertise et en favorisant l’innovation.

S’inscrivant dans la série « Ask the Experts », ce webinaire s’intitulait « Supporting effective transitions into postsecondary: An evidence-based approach ». C’est le Dr. Stanley Kutcher, de l’Université Dalhousie de la Nouvelle-Écosse qui a prononcé une conférence d’une heure suivie d’une période de questions des participants. L’hyperlien qui précède donne accès à la présentation PowerPoint utilisée lors du webinaire et aux ressources dont il a été fait mention. L’enregistrement du webinaire est également disponible en suivant le lien.

Ce qu’on retient?

Les difficultés rencontrées par les étudiants sur la plan de la santé mentale ne se trouvent pas au niveau de la transition vers un autre ordre d’enseignement ni au niveau de l’environnement dans lequel il se trouveront, mais au niveau de l’âge qu’ils ont lorsqu’ils vivent ces transitions. C’est autour de 18 ans que se posent le plus grand nombre de diagnostics relatifs à la santé mentale, âge qui coïncide avec celui de la population étudiante qui fréquente les collèges et les universités.

Les diagnostics se posent généralement bien chez cette clientèle étudiante, mais l’enjeu majeur au Canada se situe au niveau de l’accès équitable aux services.

« Selon un sondage mené en Ontario en 2009, la dépression est le plus grand prédicteur de non diplomation en enseignement supérieur. »

L’augmentation du niveau de stress attribuable au mode de vie actuel des étudiants serait responsable en grande partie de l’intensification des problèmes de santé mentale depuis vingt ans. Leur admission dans le programme souhaité et leur diplomation les préoccuperaient davantage aujourd’hui qu’il y a quarante ans.

Quels sont les défis pour soutenir la santé mentale des étudiants pendant les transitions?

  • Effectuer un dépistage rapide des étudiants à risque
  • Les assister dans leur recherche de support (alors qu’ils quittent souvent le nid familial)
  • Traduire les résultats de la recherche dans la pratique des intervenants
  • Enseigner la « mental health litteracy » dans les programmes pour que les étudiants:
    • connaissent et comprennent les facteurs favorisant la santé mentale,
    • connaissent les ressources et les traitements,
    • brisent les stigmatismes qui entourent leurs camarades atteints de TSM,
    • augmentent leurs capacités à chercher des informations et des ressources, pour en faire une « compétence du 21è siècle ».

Quel est l’outil développé par le Dr Kutcher?

L’équipe du Dr Kutcher a mené une longue enquête et a développé un outil dont la deuxième version a été mise à jour en 2014. Cet outil appelé Transitions prend différentes formes (ouvrage, Ebook, application pour ordinateur, pour tablette, pour téléphone) et contient une foule d’informations et de ressources à l’intention des étudiants entrant au postsecondaire.

 

 

 

 

Mots-clés:

© 2019 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés