RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

La conciliation études – travail : une réalité pour la majorité de nos étudiants

27 septembre 2004 Collégial et universitaire

Auteur : Renaud Thériault, Directeur des Services aux étudiants
Université du Québec à Chicoutimi

Le travail rémunéré des étudiants à temps plein est devenu une réalité incontournable. Prenant acte de cette situation, différents intervenants du milieu de l’éducation et du monde socioéconomique ont voulu en savoir plus sur ce phénomène afin de mieux supporter les étudiants dans leur réussite.

Dans le cadre du Chantier régional écoles-entreprises-milieu pour la persévérance scolaire, la question du travail rémunéré des étudiants à temps plein a été retenue comme une des trois grandes cibles d’intervention pour un partenariat entre le milieu de l’éducation et le monde socioéconomique.

À la faveur d’un tel contexte, le Conseil régional de prévention de l’abandon scolaire (CRÉPAS) a donc réalisé une recherche documentaire sur le sujet, ainsi que trois études de cas auprès d’étudiants du secondaire, du cégep et de l’université.

 

Extrait 

« Plusieurs étudiants travaillent par nécessité, pour payer les frais de scolarité, de transport, de logement, de repas. À l’UQAC, 64 % des étudiants qui travaillent jugent leur revenu d’emploi indispensable à la poursuite de leurs études. Le travail rémunéré devient alors une condition d’accès et de poursuite des études. »

 

Lire l’article

 

Mots-clés: - - -

© 2019 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés